Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street -

AOF - 13 juillet 2018


(AOF) - Wall Street s’est bien remis de sa baisse de mercredi, consécutive à une nouvelle offensive protectionniste. Hier, le Dow Jones a rebondi de 0,91% à 24 925,19 points et le S&P de 0,87%. Mais c’est surtout le Nasdaq qui s’est distingué : il a bondi de 1,39% à 7 823,92 points, à quelques encablures de son record historique de 7 825,67. Plusieurs grands noms (Facebook, Amazon, Microsoft) de la tech ont atteint en séance des nouveaux records. A l’occasion d’une conférence de presse à Bruxelles, Donald Trump a assuré que son différend commercial avec la Chine va « finir par s’arranger ».

La diversification de Broadcom dans l’édition de logiciels professionnels avec le rachat de CA est considérée comme une mauvaise idée par les investisseurs. Le titre du fabricant de semi-conducteurs a chuté de 13,74% à 209,98 dollars. "Nous restons un peu perplexes et nous attendons à ce que les investisseurs le soient aussi", a commenté Credit Suisse. L’analyste s’étonne que le groupe ait racheté un actif dans les logiciels, un secteur qui n’a pas enregistré de croissance depuis plus de 8 ans.

Les chiffres économiques du jour

214 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis lors de la semaine du 7 juillet, contre un consensus Reuters s’élevant à 225 000 et 232 000 (chiffre révisé de 231 000) la semaine précédente.

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,1% en juin aux Etats-Unis sur un mois et de 2,9% sur un an contre un consensus de respectivement 0,2% et 2,9%. L’inflation était de +0,2% et +2,8% en mai. Hors les éléments volatils que sont l’alimentation et l’énergie, l’inflation a atteint 0,2% sur un mois en juin et 2,3% sur un an.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

21ST CENTURY FOX
Le ministre britannique de la culture et des médias a définitivement donné aujourd'hui son feu vert à l'offre de rachat de Sky déposée par 21st Century Fox. Il a notamment apprécié la mesure proposée par le groupe américain pour lever les craintes des autorités de la concurrence qui consiste à exfiltrer Sky vers Walt Disney, ce dernier étant en train de racheter Fox. "Il reste maintenant aux actionnaires de Sky d'accepter ou non l'offre de 21st Century Fox", a déclaré le ministre britannique.

BROADCOM/CA
Broadcom, le fabricant de semi-conducteurs, a annoncé l'acquisition de l'éditeur de logiciels professionnels CA pour 18,9 milliards de dollars en numéraire. Il propose 44,50 dollars par action, ce qui représente une prime d'environ 20% par rapport au cours de clôture du 11 juillet. Cette opération devrait permettre à la marge d'Ebitda ajusté de Broadcom de dépasser les 55% à long terme et elle sera immédiatement relutive au niveau du bénéfice par action ajusté. Le nouvel ensemble représente un chiffre d'affaires de 23,9 milliards de dollars et un Ebitda ajusté de 11,6 milliards de dollars.

COMCAST
Comcast a dévoilé, quelques heures après son rival 21st Century Fox, une offre améliorée sur le groupe britannique Sky. Le groupe américain propose désormais 14,75 livres par action Sky, contre 12,50 livres jusque-là. Cette offre valorise Sky 26 milliards de livres sterling. Hier, 21st Century Fox a relevé de 10,75 à 14 livres son offre sur Sky.

COSTCO
Costco Wholesale a dévoilé des ventes de 13,55 milliards de dollars pour le mois de juin, en croissance de 11,7%. En données comparables, elles ont augmenté de 9,7% le mois dernier. En données comparables hors carburant et et changes, elles ont progressé de 6,9%.

FREEPORT-MCMORAN
Freeport-McMoran a trouvé un accord avec la société publique indonésienne Inalum. Il prévoit que ce dernier rachète pour 3,85 milliards de dollars la participation de Rio Tinto dans la coentreprise avec Freeport. Inalum va aussi mettre la main sur la participation que Freeport détient dans PT Indocopper Investama, qui possède 9,36% de la même coentreprise. Au final, Inalum détiendra 51% de la coentreprise et Freeport-McMoran 49%.

JD.COM
La branche financière du groupe d’e-commerce chinois coté à Wall Street, JD.com, a levé 13 milliards de yuans (1,7 milliard d’euros) auprès d’investisseurs chinois. JD Finance a ainsi vu sa valorisation plus que doubler à 133 milliards de yuans avant une possible introduction en Bourse contre 60 milliards. Cette levée de fonds devrait être finalisée au troisième trimestre.

L BRANDS
L Brands a fait état d'une croissance de 6% de ses ventes en juin, à 1,282 milliard de dollars. En données comparables, elles ont augmenté de 3%. Le mois précédent, la croissance à magasins comparables avait été de 5%. Pour l'ensemble du second trimestre clos en juillet, prévoit des croissance en comparable de 2,5% à 2,92 milliards de dollars.