Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Déjà la fin du rebond ?

AOF - 14 novembre 2017


(AOF) - Le léger rebond enregistré hier soir à Wall Street ne se prolongera pas, les futures étant orientés en baisse. L'excuse évoquée ces derniers jours pour expliquer la consolidation des marchés, l'inquiétude à propos du passage de la réforme fiscale, reste de mise. Côté valeurs, le relèvement des perspectives annuelles d’Home Depot ne suscite pas l’enthousiasme. Moins de trente minutes avant l'ouverture, les futures sur le S&P 500 et le Nasdaq Composite perdent respectivement 0,20% à 2 576,75 points et 0,07% à 6 307,75 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a modestement rebondi pour commencer la semaine, après avoir bouclé vendredi soir sa première semaine de repli en deux mois. Ni les débats autour de la réforme fiscale, ni la situation macro de manière générale n'ont connu d'évolution significative hier - l'agenda des statistiques était vierge. Les investisseurs ont donc eu tout loisir de réagir aux actualités des entreprises : la division par 2 du dividende de GE et ses 20 milliards de dollars de cessions, les rumeurs de fusion Mattel/Hasbro, Alibaba... Le Dow Jones a gagné 0,07% à 23 439,70 pts et le S&P 500 0,10% à 2 584,84 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Les prix à la production ont progressé de 0,4% en octobre, aux Etats-Unis, dépassant le consensus Reuters s’élevant à +0,1%. Ils avaient déjà augmenté de 0,4% en septembre. Hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation, les prix à la production sont aussi en hausse de 0,4%.

Les valeurs à suivre

AMAZON
Amazon a acquis les droits de diffusion télévisuels du Seigneur des Anneaux avec un engagement sur plusieurs saisons. La série Amazon Prime Original sera produite par Amazon Studios en coopération avec Tolkien Estate and Trust, HarperCollins et New Line Cinema, une division de Warner Bros. Entertainment. Le programme sera disponible pour les abonnés Amazon Prime.

FORD
Ford a vendu au mois d'octobre 104 800 véhicules sur ses 20 principaux marchés en Europe, en croissance de 5,4%. Sa part de marché s'est stabilisée à 7,6%. Depuis le début de l'année, le constructeur automobile américain a écoulé 1 153 000 véhicules en Europe.

HOME DEPOT
Home Depot, comme il l’avait déjà fait lors des publications des premier et deuxième trimestres, a relevé ses prévisions de résultats annuels. Le distributeur spécialisé dans l’aménagement de la maison vise désormais un bénéfice par action de 7,36 dollars, contre 7,29 dollars mi-août, et une croissance de ses ventes de 6,3% (+6,5% en comparable) au lieu de 5,3% (+5,5% en comparable) jusque-là.

JOHNSON & JOHNSON
Janssen, la filiale du groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson, a renoncé à la procédure judiciaire contre Bioepis, un laboratoire sud coréen, pour empêcher la commercialisation d'un générique du Remicade, un traitement contre la polyarthrite rhumatoïde. Ce médicament génère 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour Johnson & Johnson.