Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Le bras de fer sino-américain se poursuit, ouverture dans le rouge à l’horizon

AOF - 19 juin 2018


(AOF) - Les marchés américains devraient ouvrir en nette baisse ce mardi, alors que le bras de fer commercial entre la Chine et les Etats-Unis se poursuit. Donald Trump a menacé d’imposer de nouvelles barrières tarifaires aux produits chinois. Ainsi, le président américain veut taxer à 10% une nouvelle liste représentant 200 milliards de dollars d’importations chinoises. Pékin a promis des représailles. Le cercle vicieux qui se met en place incite les investisseurs à délaisser les actifs risqués. Vers 15h10, les futures sur indices montrent un S&P 500 ouvrant à -1% et un Dow Jones à -1,38%.

 Hier à Wall Street


Wall Street a commencé la semaine comme il a terminé la précédente : dans le rouge. La nouvelle offensive de l’administration Trump lancée vendredi contre la Chine, sous la forme de droits de douane sur 50 milliards de dollars d’importations, continue à peser sur le moral des investisseurs. Avec des agendas vides, il a fallu attendre le rebond des cours du pétrole pour enfin obtenir un catalyseur positif, qui compense en partie l’impact des menaces protectionnistes. Ainsi, les indices ont pu réduire leurs pertes en cours de séance. Le Dow Jones a cédé 0,41% à 24 987,47 pts et le S&P 0,21%.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, les permis de construire ont atteint 1,301 million en mai en rythme annuel, soit moins que le consensus Reuters qui s’établissait à 1,350 million. Ils avaient atteint 1,364 million en avril. Les mises en chantier ressortent à 1,350 million en mai contre 1,286 million en avril (révisé de 1,287) et un consensus de 1,310 million.

Les valeurs à suivre


APPLE

Donald Trump a déclaré au patron d'Apple Tim Cook que les iPhones assemblés en Chine seraient exonérés des droits de douane sur les produits chinois, révèle Reuters citant le New York Times.

FOUNDATION MEDICINE

Foundation Medicine (FMI) est attendue en forte hausse à l'ouverture pour s'adapter au prix de l'offre de rachat de 137 dollars par titre, soit une prime de 29% sur le cours de clôture de FMI. Roche, déjà propriétaire de 57% du capital du spécialiste de l'analyse moléculaire et génomique, a en effet proposé de racheter le solde du capital. Cette opération permet au laboratoire suisse de se renforcer sur les traitements personnalisés des cancers, une spécialité très prometteuse.

GAMESTOP

GameStop a annoncé mener des "discussions exploratoires avec des acteurs tiers en vue d'une possible transaction". L'agence Reuters avait évoqué de telles négociations que mènerait le distributeur de jeux vidéo. GameStop a précisé qu'il "n'y a aucune assurance qu'un accord sorte de ces discussions".

TESLA

Elon Musk, le PDG de Tesla, a accusé un salarié d'avoir commis un " sabotage important et préjudiciable " au groupe, a rapporté hier soir CNBC. Le média américain explique qu'il a pu se procurer un e-mail envoyé par Elon Musk à ses employés dimanche. Le dirigeant du constructeur automobile américain y explique qu'un salarié a modifié le code du système d'exploitation de l'entreprise et a envoyé des données sensibles à des tiers inconnus. Le motif du saboteur serait le fait de ne pas avoir obtenu de promotion.

TEXTRON

Bell Helicopter, une filiale de l'américain Textron, annonce aujourd'hui une nouvelle collaboration avec le français Safran dans le développement de systèmes propulsifs hybrides électriques innovants. Ces derniers seront destinés au concept de véhicule à décollage et atterrissage verticaux (VTOL) de Bell. " Bell et Safran partagent une vision commune de l'aéronef électrique et hybride dont l'ambition est le déploiement dans un futur proche du Bell Air Taxi et de nouveaux systèmes de mobilité à la demande ", explique le communiqué.