Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les avancés du Congrès devrait faire progresser les marchés

AOF - 20 octobre 2017


(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus en hausse dans le sillage des avancées du Congrès américain sur la réforme fiscale promise par Donald Trump. Les sénateurs ont en effet voté une résolution budgétaire qui accéléra la mise en œuvre de la nouvelle politique fiscale du président américain. D’un point de vue économique la journée s’annonce calme. Au niveau des sociétés, General Electric a fortement manqué le consensus au contraire de Paypal qui devrait ouvrir en hausse. Les futures sur le Dow Jones gagnent 0,40%, ceux sur le Nasdaq sont en hausse de 0,30%.

 Hier à Wall Street


Les marchés américains se sont redressés en seconde partie de séance pour finir sur une progression symbolique. Le S&P 500, qui est l'indice le plus représentatif, a progressé de 0,03% à 2 62,10 points. La séance avait débuté sur une note négative en raison de la situation en Espagne et du repli d'Apple (-2,4%), plombé par les inquiétudes à propos des ventes d'iPhone 8. Les valeurs technologiques sont d'ailleurs restées en repli au terme de la séance. L'indice Dow Jones a gagné 0,02% à 23 163,04 points et le Nasdaq Composite a cédé 0,29% à 6 505,07 points.

Les chiffres macroéconomiques


A 16 h 00 seront publiées les ventes de logements du mois de septembre.

Les valeurs à suivre


BAKER HUGHES

Au troisième trimestre Baker Hughes a publié un résultat net de 1,8 milliard de dollars soit 29 cents par action contre 2 milliards de dollars et 32 cents par action il y a un an. Les analystes s'attendaient à un bénéfice par action de 49 cents. Le chiffre d'affaires du groupe parapétrolier s'est élevé à 5,375 milliards de dollars contre 5,412 milliards de dollars au troisième trimestre 2016. Les analystes attendaient un chiffre d'affaires de 5,53 milliards de dollars.

BOEING

China Southern Airlines a annoncé la commande de 30 B737-8 et de 8 B777-ER. Le montant du contrat est évalué à 5,65 milliards de dollars.

GENERAL ELECTRIC

Au troisième trimestre, General Electric a publié un résultat net de 1,8 milliard de dollars, soit 21 cents par action contre 2 milliards de dollars et 22 cents par action l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 29 cents. Le consensus attendait 49 cents par action. Le chiffre d'affaires du conglomérat est de 33,5 milliards de dollars contre 29,3 milliards de dollars, il y a un an. Les analystes s'attendaient à un chiffre d'affaires de 32,56 milliards de dollars.

HONEYWELL

Le groupe industriel Honeywell a dévoilé un bénéfice net trimestriel conforme aux prévisions mais des ventes supérieures aux attentes. Au troisième trimestre, le groupe américain a réalisé un bénéfice net de 1,35 milliard de dollars, soit 1,75 dollar par action, à comparer avec un bénéfice net de 1,24 milliard de dollars, ou 1,60 dollar par action, un an plus tôt. Le bénéfice par action est en ligne avec les anticipations. Le chiffre d'affaires a progressé de 3% (+5% en organique) à 9,8 milliards de dollars. Wall Street attendait 10,01 milliards de dollars.

PAYPAL

Le spécialiste du paiement en ligne Paypal est attendu en hausse à la faveur d'une performance supérieure aux attentes au troisième trimestre. Sur cette période, le bénéfice net a progressé de 18% à 380 millions de dollars, soit 31 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 46 cents, dépassant le consensus Thomson Reuters s'élevant à 43 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Paypal a augmenté de son côté de 21% à 3,24 milliards de dollars pour un consensus de 3,178 milliards.

PROCTER & GAMBLE

Au premier trimestre, Procter & Gamble a publié un résultat net de 2,85 milliards de dollars soit 1,06 dollar par action contre 2,71 milliards de dollars et 96 cents par actions l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 1,09 dollar. Le consensus attendait 1,08 dollar. Le chiffre d'affaires du conglomérat a été de 16,65 milliards de dollars contre 16,51 milliards de dollars l'année dernière. Le consensus FactSet attendait 16,69 milliards de dollars.

SCHLUMBERGER

Schlumberger a dévoilé des résultats trimestriels conformes aux attentes, mais prévenu que les dépenses des compagnies pétrolières restaient modérées aux Etats-Unis. Le numéro un mondial des services pétroliers a vu son bénéfice net bondir de 200% à 545 millions de dollars au troisième trimestre 2017. Par action, le bénéfice est ressorti à 42 cents. Le chiffre d'affaires a atteint 7,905 milliards, un niveau très proche du consensus qui le donnait à 7,903 milliards.