Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les investisseurs foncent aux abris

AOF - 11 avril 2018


(AOF) - Déjà désireux de reprendre leur souffle en l'absence de nouvelle avancée dans le dossier commercial, les investisseurs vont carrément renouer avec l'aversion pour le risque après les dernières sorties de Donald Trump. Sur Twitter, le président a assuré que des missiles allaient "arriver" sur la Syrie, accusant au passage la Russie de soutenir un "animal qui tue son peuple avec du gaz et qui aime ça". En repli de 4 points de base, les taux à 10 ans servent de valeur-refuge et sont aussi pénalisés par la baisse inattendue des prix en mars. Les futures perdent 0,86% sur le Dow Jones à 24 133 pts.

Hier à Wall Street

Wall Street a enregistré une séance sans heurts hier : le Dow Jones a gagné 1,79% à 24 408 points et le S&P 1,67% à 2 656,87 points. Les investisseurs ont apprécié le discours jugé bienveillant de Xi Jinping, le président chinois, sur le commerce. Ce dernier a de nouveau promis d'ouvrir plus largement l'économie chinoise aux investisseurs étrangers et de baisser les droits de douane sur plusieurs produits d'importation, notamment les voitures. Même la hausse des taux à 2,80%, après l'annonce d'une inflation des prix à la production plus forte que prévu en mars, n'a pas perturbé les opérateurs.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'inflation CPI a baissé de 0,1% en mars, après +0,2% en février. Le consensus Reuters prévoyait une inflation nulle. En rythme annuel, les prix ont progressé outre-Atlantique de 2,4% contre une prévision de +2,4% après un mois de février à +2,2%. En données "core", c'est-à-dire hors prix de l'alimentation et de l'énergie, l'inflation américaine a atteint 0,2% en mars sur un mois et 2,1% en rythme annuel. Elle était de 0,2% et 1,8% en février. Le consensus Reuters était de 0,2% et 2,1%.

A 20h00, la Fed publiera le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire.

Les valeurs à suivre

ALEXION PHARMACEUTICALS
Alexion Pharmaceuticals a signé un accord en vue de racheter la biotech suédoise Wilson Therapeutics pour 7,1 milliards de couronnes suédoises, soit 855 millions de dollars, afin de renforcer son portefeuille de traitements contre les maladies rares. La société américaine va offrir 232 couronnes par titre aux actionnaires de Wilson Therapeutics, soit une prime de 70% par rapport au cours de clôture du 10 avril.

ALPHABET
La filiale d'Alphabet, Google, est en discussions avec Nokia pour lui racheter son activité haut débit embarqué, affirme Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier. La technologie de l’équipementier finlandais permettrait au groupe Internet de fournir une solution plus rapide que le Wifi proposé actuellement dans les avions. Si les discussions ont bien progressé et un accord pourrait être dévoilé prochainement, l’agence de presse précise qu’elles pourraient aussi ne pas aboutir.

EBAY
KeyBanc a relevé à Surpondérer sa recommandation sur Ebay, l'assortissant d'un objectif de cours de 50 dollars. L'analyste salue les efforts faits par le groupe pour devenir "une destination d'achats". De nombreuses marques, assure KeyBanc, sont prêtes à rejoindre la plateforme d'enchères pour trouver des clients. En misant notamment sur l'intelligence artificielle, Ebay devrait être en mesure d'accélérer la croissance de son volume d'affaires à moyen terme et d'améliorer l'expérience client.

FACEBOOK
L'action Facebook ne devrait pas échapper à la baisse des marchés après avoir progressé de 4,5% hier soir. Les investisseurs ont salué le témoignage de Mark Zuckerberg, PDG du réseau social, devant des commissions du Congrès sur l'utilisation et la protection des données personnelles à la suite de l'affaire Cambridge Analytica. Il témoignera de nouveau aujourd'hui devant des représentants du peuple américain.

FORD
Ford Motor Company a annoncé hier soir un dividende de 0,15 dollar par action au titre de son deuxième trimestre 2018. Le constructeur automobile américain explique qu'il maintient ainsi le niveau observé lors du premier trimestre 2018. Le dividende du deuxième trimestre 2018 sera payable au 1er juin prochain.

HYATT HOTELS
Le groupe hôtelier américain Hyatt Hotels Corporation a annoncé son projet de complexe double enseigne "Hyatt Place" et "Hyatt House". Développés par Kaufman & Broad, les hôtels, dont l'ouverture est prévue pour le second semestre 2020, seront situés au sein du parc d'affaires international Paris Nord 2, près de l'aéroport Paris-Roissy Charles de Gaulle. Une filiale de Cycas Hospitality, un opérateur de séjours hôteliers longue durée, a signé un contrat de franchise avec le groupe Hyatt.

MATTEL
Jefferies a relevé de Sousperformance à Conserver son opinion sur Mattel, tout en amenant son objectif de cours de 12 à 13 dollars. Le bureau d'études estime que les difficultés auxquelles est confronté le fabricant de jouets à court terme sont bien intégrées et identifiées par le marché. Il cite la faillite de Toy's R us, les pressions sur les ventes... Jefferies voit encore deux préoccupations concernant Mattel : le redressement des résultats et les perspectives.