Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les tensions commerciales gâchent la fin de semaine

AOF - 31 août 2018


(AOF) - Wall Street est attendu en baisse, pénalisé par Donald Trump. Ce dernier s’est dit prêt à relever les droits de douane sur 200 milliards de dollars supplémentaires de produits importés de Chine. Il envisage également de retirer les Etats-Unis de l’OMC, ce qui fragiliserait à coup sûr l’économie mondiale. Au chapitre des valeurs, Coca-Cola a acquis Costa, la deuxième chaine de café au monde tandis que Lululemon a dévoilé un bénéfice trimestriel multiplié par deux. Vers 14h50, les futures sur S&P 500 et Nasdaq 100 cèdent respectivement 0,17% à 25 956 points et 0,1% à 7 641,25 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont mis un terme à une série de 4 séances consécutives de hausse. Les investisseurs s'inquiètent de nouveau des tensions commerciales persistantes entre les Etats-Unis et la Chine. Dans ce contexte, une information Bloomberg, confirmée par la suite, selon laquelle Donald Trump entendait se montrer inflexible face à la Chine et à l'Europe a renforcé les inquiétudes. Du côté des valeurs, Salesforce a été pénalisée par des prévisions jugées trop conservatrices. Le Dow Jones a clôturé en repli de 0,53% à 25 986,92 points. Le Nasdaq a cédé 0,26% à 8 088,36 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 15h45 de l'indice des directeurs d'achat de Chicago en août. L'indice définitif de la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan en août est attendu, lui, à 16h.

Les valeurs à suivre

ACTIVISIONBLIZZARD/ELECTRONIC ARTS/TAKE-TWO
Les éditeurs des jeux vidéo (ActivisionBIizzard, Electronic Arts, Take-Two Interactive…) devaient être sous pression à Wall Street à la suite des nouvelles mesures prises par la Chine contre le secteur. Le ministère chinois de l'Education souhaite limiter l'augmentation du nombre de jeux disponibles en ligne et que des mesures soient prises pour réduire le temps passé par les jeunes à jouer, rapporte Reuters.

GOODYEAR
Berenberg abaisse aujourd'hui sa recommandation d'Acheter à Conserver sur le titre Goodyear, tout en réduisant son objectif de cours de 33 à 23 dollars. Si la valeur apparaît bon marché en surface, le bureau d'études souligne que les perspectives de profits s'avèrent faibles. De plus, l'analyste pense que les vents contraires devraient s'intensifier sur le marché. 

BOEING
Boeing a remporté un contrat de 805 millions de dollars auprès de l'US Navy pour développer le premier drone ravitailleur, le MQ-25. Le groupe aéronautique américain devra fournir quatre appareils de ce type, connu également sous le nom de " Stingray " (raie manta).

COCA-COLA
Whitbread a annoncé la vente de Costa Coffee à Coca-Cola pour 3,9 milliards de livres, dette comprise (5,1 milliards de dollars). Les observateurs sont favorablement surpris par le prix de la transaction qu'ils attendaient plutôt aux environs des 3,2 milliards de livres. Le géant américain des sodas a donc payé le prix fort pour s'emparer de la deuxième chaîne de cafés au monde derrière Starbucks. L'opération s'inscrit dans la stratégie de Coca-Cola de diversification au profit de boissons jugées plus saines, plus "healthy". Le deal valorise Costa à 16 fois son Ebitda.

LULULEMON
Le fabricant d’équipement de yoga, Lululemon, est attendu en forte hausse à Wall Street grâce à des résultats solides et au relèvement des objectifs annuels. Au deuxième trimestre, clos fin juillet, le bénéfice net a atteint 95,8 millions de dollars, soit 71 cents par action, contre respectivement 48,7 millions de dollars et 36 cents par action. Le consensus a été dépassé de 22 cents. Les revenus ont bondi de 25% à 723,50 millions de dollars alors qu’ils étaient attendus à 668 millions de dollars. A données comparables, ils ont augmenté de 20%.