Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Rebond sans passion à la veille du week-end de Pâques

AOF - 29 mars 2018


(AOF) - Les marchés américains s’apprêtent à rebondir, mais cette renaissance devrait être limitée à la veille d'un week-end de trois jours. Si le Nasdaq Composite devrait reprendre du poil de la bête, les valeurs technologiques resteront au centre de l’attention des investisseurs. Amazon.com devrait continuer de susciter la défiance après un tweet de Donald Trump dans lequel il souligne la faiblesse des impôts payés par le cybermarchand. Trente minutes avant les premiers échanges, les futures sur le S&P 500 et le Nasdaq Composite gagnent 0,42% à 2 618,50 points et 0,76% à 6 256,50 points.

Hier à Wall Street


Wall Street a enchainé sa deuxième séance consécutive de baisse, toujours entrainé par les valeurs technologiques. Le Dow Jones a lâché 0,04% à 23 848,42 points après avoir oscillé autour de l'équilibre toute la séance. De leur côté, le S&P a cédé 0,29% à 2 605 points et le Nasdaq a perdu 0,85% à 6 949,23 points. Outre les difficultés auxquelles Facebook est confronté depuis les révélations sur l'affaire Cambridge Analytica, Amazon a nettement contribué au recul des indices après des rumeurs selon lesquelles Donald Trump souhaiterait accroitre ses impôts pour protéger le commerce classique.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, 215 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées sur la semaine du 24 mars après 227 000 (révisé de 229 000) la semaine précédente. Le consensus Reuters était de 230 000.

Aux Etats-Unis, les revenus des ménages ont augmenté de 0,4% en février, pour un consensus Reuters de +0,4%. Ils avaient augmenté de 0,4% en janvier.

Aux Etats-Unis, l'indice d'inflation PCE a atteint 0,2% en février après 0,4% en janvier. En rythme annuel, il est ressorti à 1,8% après 1,7% en janvier. En données "core", hors alimentation et énergie, l'inflation PCE a été de 0,2% en février sur un mois après 0,3% le mois précédent. En rythme annuel, elle a été de 1,6% après 1,5% en janvier. Le consensus était de 0,2% et 1,6%.

Les valeurs à suivre

AMAZON.COM
Le rebond attendu d’Amazon.com risque de ne pas avoir lieu en raison d’un tweet de Donald Trump dans lequel il rappelle avoir exprimé sa préoccupation à propos d’Amazon.com bien avant les élections. « A la différence des autres (distributeurs, NDLR), il verse peu ou pas de taxe aux Etats et aux gouvernements locaux, utilise notre système postal comme un garçon de course (provoquant des pertes énormes pour les USA) et met sur la paille plusieurs milliers de distributeurs », écrit-il.

CME

La place boursière spécialisée dans les produits dérivés, le CME, a annoncé l'acquisition de la fintech britannique Nex pour 3,9 milliards de livres (4,45 milliards d'euros). Le groupe américain propose 10 livres par action, soit une prime d'un peu de 2,9%, sous la forme de 500 pence en numéraire et 0,0444 action CME par titre détenu. Nex avait indiqué le 15 mars avoir reçu une offre préliminaire du CME. 

CONSTELLATION BRANDS
Constellation Brands a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé de 42% son dividende trimestriel à 74 cents. Le groupe américain de spiritueux a réalisé au quatrième trimestre de son exercice clos le 28 février un bénéfice net multiplié par deux à 925,5 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 1,9 dollar, au dessus du consensus qui le donnait à 1,75 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 13,8% à 1,77 milliard. Le marché visait 1,75 milliard.

GAMESTOP

Gamestop a accusé une perte nette de 105,9 millions de dollars au quatrième trimestre clos début février, contre un bénéfice un an plus tôt, soit 1,04 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, Gamestop affiche un bénéfice par action de 2,02 dollars. Ses ventes, pour leur part, ont augmenté de 15% au quatrième trimestre pour atteindre 3,5 milliards de dollars. En données comparables, elles ont progressé de 12,2%. Le consensus Zacks prévoyait un bénéfice par action ajusté de 1,96 dollar et un chiffre d'affaires de 3,25 milliards.

MICROSOFT

Orange annonce aujourd'hui son partenariat dans l'Ecole IA (Intelligence Artificielle) Microsoft. Cette école a pour ambition de contribuer sur 3 ans à la formation de 500 personnes en situation de reconversion ou éloignées de l'emploi pour leur permettre de devenir Développeur data IA (certificats Bac+3). Ces développeurs auront vocation à travailler avec des Data Scientists pour créer de manière concrète des solutions d'IA. Orange accueillera dans ce cadre chaque année 25 femmes et hommes en alternance.

TESLA
Tesla devrait entamer son rebond à l’ouverture des marchés américains, après la dégringolade des deux dernières séances. En effet, le constructeur américain de véhicules électriques a de nouveau chuté de 7,7% hier, après avoir déjà plongé de 8,2% mardi. La firme d’Elon Musk est sous pression suite à l’enquête ouverte par le Conseil national de la sécurité des transports (NTSB) sur un accident ayant entrainé la mort du propriétaire d’une Tesla Model X. L'agence américaine souhaite notamment en savoir plus sur le rôle éventuel de l'Autopilot, un système de pilotage semi-automatique.