Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Une légère hausse pourrait perdurer après les chiffres de l'emploi

AOF - 03 novembre 2017


(AOF) - Le vert devrait dominer à l'ouverture à Wall Street même si les futures semblent perdre un peu d'altitude à mesure que se rapproche le début des cotations. Les investisseurs devraient voir dans les chiffres mitigés de l'emploi - taux de chômage et salaires en repli et créations d'emplois décevantes - une nouvelle raison de croire dans le maintien d'une politique monétaire très accommodante de la part de la Fed. Hors ce contexte général, les sociétés sont encore nombreuses à avoir publié leurs résultats : Apple, Herbalife, Starbucks... Les futures gagnent 0,13% sur le DJIA et 0,05% sur le S&P.

Hier à Wall Street

Wall Street a signé une légère hausse sans grande conviction en dépit d'une actualité macro favorable. Donald Trump a notamment confirmé que Jerome Powell sera le futur président de la Fed, qui succèdera à Janet Yellen en février, gage de continuité de la politique monétaire actuellement menée par l'établissement. Ensuite, les indicateurs du jour ont été plutôt positifs, à l'image de la hausse de la productivité et des inscriptions au chômage inférieures aux attentes. Seul bémol : des poids lourds comme Facebook ou Tesla ont reculé. Le Dow Jones a gagné 0,35% à 23 516,26 pts et le S&P 0,02%.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, le déficit commercial s'est creusé en septembre, de 0,7 milliard de dollars à 43,5 milliards, conformément aux attentes. Les importations comme les exportations ont progressé par rapport au mois d'août.

Aux Etats-Unis, 261 000 emplois ont été créés en octobre après un mois de septembre marqué par des destructions de postes (18 000 destructions au lieu de 33 000 en première estimation). Le taux de chômage a baissé à 4,1%. Le consensus Reuters prévoit une stabilisation du taux de chômage à 4,2% et 310 000 créations d'emplois.

Aux Etats-Unis, les investisseurs découvriront à 15h00 l'indice ISM Services d'octobre et les commandes à l'industrie de septembre.

Les valeurs à suivre

ACTIVISION
Activision a publié un résultat net de 188 millions de dollars pour le troisième trimestre, soit 25 cents par action, contre 199 millions de dollars et 27 cents par action l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 47 cents. Le consensus Reuters s'attendait à 50 cents par action. Le chiffre d'affaires du créateur de jeux vidéos a atteint 1,62 milliard de dollars contre 1,57 milliard de dollars il y a un an. Les analystes attendaient 1,74 milliard de ventes.

AIG
AIG a vu ses comptes passer dans le rouge au troisième trimestre, une dégradation connues par nombre d'assureurs après une saison des ouragans particulièrement dévastatrice. Sa perte nette a atteint 1,7 milliard de dollars, ou 1,91 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, elle a atteint 1,22 dollar contre un consensus Zacks de -83 cents.

ALTICE USA
Altice USA, filiale américaine de l'opérateur télécoms Altice récemment introduite en Bourse, a légèrement creusé sa perte nette au troisième trimestre. Cette dernière a atteint 182,22 millions de dollars, contre -172,8 millions un an plus tôt, soit -25 cents par action. L'Ebitda ajusté d'Altice USA a progressé de son côté de 18,9% au troisième trimestre à 1,027 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires de 2,327 milliards, en croissance de 3,2%.

APPLE
Apple a fait état hier soir d'une croissance de 18,8% de son bénéfice net au quatrième trimestre clos fin septembre, à 10,7 milliards de dollars ou 2,07 dollars par action. Son chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 12% à 52,57 milliards de dollars. Le consensus Zacks visait 1,87 dollar par action de bénéfice et 51,17 milliards de dollars de ventes. Au quatrième trimestre, Apple a vendu 46,67 millions d'iPhones, en hausse de 3% sur un an et de 14% par rapport aux trois mois précédents.

CBS
CBS a publié un bénéfice net de 592 millions de dollars au titre de son troisième trimestre, en croissance de près de 24%, soit 1,46 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe de médias a atteint 1,11 dollar, alors que le consensus FactSet le donnait à 1,07 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel de CBS a progressé de son côté de 3% à 3,17 milliards de dollars. Le consensus visait 3,26 milliards.

HERBALIFE
Herbalife a enregistré une croissance de 37,8% de son bénéfice net au troisième trimestre, à 54,5 millions de dollars ou 66 cents par action. En données ajustées, son bénéfice par action est ressorti à 82 cents, contre un consensus FactSet de 89 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel d'Herbalife a baissé de son côté de 3,3% à 1,08 milliard de dollars pour un consensus de 1,1 milliard. En termes de perspectives, Herbalife a resserré sa fourchette de prévision pour son bénéfice par action ajusté, désormais attendu entre 4,42 et 4,62 dollars au lieu de 4,30 à 4,70 dollars précédemment.

PANDORA MEDIA
Pandora Media a accru sa perte nette au troisième trimestre, à -84,56 millions de dollars contre -61,53 millions un an plus tôt. Sa perte par action est ainsi ressortie à -34 cents. Hors éléments exceptionnels, elle tombe à -6 cents contre un consensus de -7 cents par titre. Le chiffre d'affaires trimestriel de Pandora Media, de son côté, a grimpé de 8% à 378,6 millions de dollars grâce notamment à la hausse de 1% des revenus publicitaires et plus encore à celle de 50% des abonnements. Les analystes interrogés par Zacks visaient 381 millions de dollars de chiffre d'affaires trimestriel.

STARBUCKS
Starbucks a vu son bénéfice net reculer de 1,6% à 788,5 millions de dollars au quatrième trimestre, clos début octobre, soit 54 cents par action. Hors éléments exceptionnels, son bénéfice par action a atteint 55 cents, en ligne avec le consensus Zacks. En revanche, le chiffre d'affaires trimestriel de Starbucks a atteint 5,69 milliards de dollars, en repli de 0,2%, alors qu'il était attendu à 5,73 milliards. La croissance en comparable a atteint 2%. Ajustée de l'impact des ouragans, elle aurait été de 3%.

De plus, Starbucks a annoncé la cession de sa marque de thé Tazo à Unilever pour 384 millions de dollars. La chaine de cafés américaine souhaite recentrer son offre de thé sur sa marque premium Teavana. L'opération doit être finalisée dans le courant du quatrième trimestre. Starbucks avait acquis Tazo en 1999 pour 8,1 millions de dollars. Les ventes de thé au sein de la chaine enregistrent une croissance à deux chiffres et Starbucks vise un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards de dollars sur ce marché dans les cinq prochaines années.

TOLL BROTHERS
KeyBanc a relevé à Surperformance son opinion sur Toll Brothers, avec un objectif de cours maintenu à 52 dollars, estimant que la récente baisse du titre, sur fond de réforme fiscale qui pourrait lui être défavorable, offre un bon point d'entrée. Pour le broker, les fondamentaux du groupe restent favorables et l'analyste vise un bénéfice par action de 3,80 dollars pour l'ensemble de l'exercice, supérieur au consensus. De plus, KeyBanc estime qu'il faut bénéficier de la décote dont souffre encore Toll Brothers face à ses comparables car elle ne devrait pas durer.