Bourse

Marchés

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Vers une hausse de plus de 1%, le président chinois joue l'apaisement

AOF - 10 avril 2018


(AOF) - Les marchés américains sont attendus en hausse. Ils devraient bénéficier d'une détente relative dans le dossier commercial sino-américain. Le président Xi Jinping a en effet tenu un discours d’apaisement en promettant d'ouvrir l'économie chinoise et de baisser prochainement les droits de douanes sur certains produits importés. La hausse plus forte que prévu des prix à la production devrait en outre être favorable aux financières via la hausse des taux longs, avec un rendement du 10 ans proche de 2,8%. A quelques minutes de l'ouverture, les futures sur les indices américains gagnent plus de 1%.

Hier à Wall Street


Des deux côtés de l'Atlantique, les investisseurs ont évité de s'emballer malgré l'accalmie constatée ce week-end sur le dossier des relations commerciales sino-américaines. Wall Street a ainsi ouvert la séance en nette hausse, gagnant plus d'1% dès les premières minutes de cotation et pendant toute la première partie de la journée, avant de réduire fortement ses gains. Au final, le Dow Jones a gagné 0,19% à 23 979,10 pts et le S&P a progressé de 0,33% à 2 613,16 pts. L'absence de nouvelle polémiques entre Pékin et Washington ne signifie pas pour autant qu'un accord va être trouvé rapidement.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, les prix à la production ont augmenté de 0,3% en mars sur un mois après +0,2% en février. Le consensus Reuters était à +0,1%. En rythme annuel, ils ont progressé de 3%, là aussi plus que prévu (+2,9%). En données "core", c'est-à-dire hors prix de l'alimentation et de l'énergie, les prix à la production ont augmenté de 0,4% d'un mois sur l'autre et de 2,9% en rythme annuel.

Les stocks des grossistes en février sont attendus à 16 heures.

Les valeurs à suivre


AMAZON

Amazon étend les services de livraison express de son enseigne Whole Foods, rachetée l'an dernier, à la Californie, et plus particulièrement à la région de Los Angeles. Ces services sont accessibles pour les abonnés au service Prime Now d'Amazon. Le groupe de e-commerce réaffirme à cette occasion qu'il prévoit encore d'étendre son service aux Etats-Unis.

BOEING

L'américain Boeing annonce que l'indonésien Lion Air Group s'est porté acquéreur de 50 appareils Boeing 737 MAX 10. La commande est valorisée 6,24 milliards de dollars au prix du catalogue. " Lion Air est très excité d'être un client de lancement de la dernière version du 737. Cet avion atteint un nouveau niveau en termes d'efficacité de consommation de carburant (…) et s'intègre parfaitement dans notre flotte d'avions modernes ", a expliqué Edward Sirait, le Président de Lion Air Group. La commande était référencé en tant que " non identifiée " jusqu'alors sur le site de Boeing.

La compagnie Malaysia Airlines aurait lancé un nouvel appel d'offres pour 20 à 30 avions long-courriers, qui pourrait se substituer à un accord conclu l'an dernier avec Boeing portant sur l'acquisition de 8 appareils 787, selon les informations rapportées par Reuters. Le Boeing 787 figurerait toujours dans la nouvelle demande d'informations émise par la compagnie Malaisienne, mais l'A330 neo et l'A350 d'Airbus seraient aussi pris en considération, a poursuivi l'agence de presse, s'appuyant sur une source proche du dossier.

CATERPILLAR

Caterpillar a annoncé que Rob Charter, membre du Comité exécutif en charge de la division Customer & Dealer Support (C&DS), a décidé de faire valoir ses droits à la retraite. Son départ sera effectif le 1er juin. Charter avait rejoint Caterpillar en 1989, y a occupé plusieurs postes de direction notamment en Asie, et en a intégré le Comex en 2015.

FACEBOOK
Conséquence de l’affaire Cambridge Analytica, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, témoignera aujourd’hui et demain devant des commissions du Congrès sur l’utilisation et la protection des données personnelles. Le plus important réseau social mondial doit se défendre alors qu’il est confronté à des appels à un durcissement de la réglementation.

MONSANTO
La finalisation du rachat de Monsanto par Bayer semble s'approcher. Selon le Wall Street Journal en effet, le département américain de la Justice (DoJ) aurait donné son feu vert à l'opération, moyennant des concessions supplémentaires.

VERIFONE
Verifone va être racheté par la société de private equity Francisco Partners pour 3,4 milliards de dollars, ou 23,04 dollars par action. Ce montant inclut la dette du groupe américain. Il représente une prime de 54% par rapport au cours de Verifone d'hier soir. Le Conseil d'administration a approuvé à l'unanimité cette offre et la recommande à ses actionnaires. Suite à l'acquisition, Verifone sera retiré de la cote.