Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Brexit, Bâle 3 : les marchés européens et les banques sont à la fête

AOF - 08 décembre 2017


(AOF) - Le rebond se confirme sur les places financières européennes, soutenu par la très bonne orientation des valeurs bancaires. Ces dernières bénéficient d'abord de l'atténuation du risque politique après que la Commission européenne et le Royaume-Uni ont trouvé un accord sur le Brexit et ensuite de la validation par les régulateurs de l'accord de Bâle 3 sur les exigences de fonds propres des banques. Désormais, les investisseurs attendent les stats américaines pour confirmer. Par ailleurs, l'euro continue à baisser. Le CAC 40 gagne 0,52% à 5 412,10 points et l'EuroStoxx 50 1,04% à 3 610,21 points.

Tir groupé pour les principales banques françaises, qui occupent les trois premières places de l'indice CAC 40 à la faveur de nouvelles règles prudentielles Bâle III moins contraignantes que prévu. Société Générale gagne 4,02% à 44,68 euros, suivi par Crédit Agricole (+3,82% à 14,865 euros) et BNP Paribas (+3,75% à 65,51 euros). Le Comité de Bâle est arrivé hier soir à un accord sur la finalisation de la reforme Bâle 3, communément appelée Bâle 4, dont l'impact sur les ratios de fonds propres sera plus faible que prévu.

Prismaflex (+0,5% à 19,90 euros), le spécialiste de l'impression grand format a publié au titre de son premier semestre clos le 30 septembre 2017, une perte nette de 80 000 euros contre une perte de 1,02 million d'euros l'année dernière. Le résultat opération courant s'est élevé à 420 000 euros contre une perte opérationnelle de 450 000 euros il y a un an. La société a réalisée un chiffre d'affaires de 24,29 millions d'euros en hausse de 9,5%.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, la production industrielle a augmenté de 1,9% en octobre et après 0,8% en septembre (chiffre révisé de 0,6%), indique l'Insee. Le consensus Reuters était une baisse de 0,1%.

L'excédent commercial allemand a atteint 18,9 milliards d'euros en octobre 2017 contre 18,8 milliards un an plus tôt, a indiqué Destatis. En données provisoires et non ajustées, les exportations allemandes ont bondi de 6,8% et les importations de 8,3% en octobre sur un an. Sur un mois, les premières ont reculé de 0,4%, signant leur deuxième mois consécutif de baisse, et les secondes ont progressé de 1,8% en octobre.

Aux Etats-Unis, le rapport sur l'emploi de novembre sera dévoilé à 14h30 tandis que la première estimation de l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour décembre et les stocks des grossistes d'octobre seront connus à 16h00.

A 12h00, l'euro cote 1,1740 dollar, en baisse de 0,32%.