Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - En légère hausse avant la BCE

AOF - 26 octobre 2017


(AOF) - Incertains à l'ouverture, les marchés européens sont repartis timidement de l'avant, soutenus par des résultats d'entreprises globalement encourageants. A Paris, STMicroelectronics et TechnipFMC se distinguent. Les investisseurs restent prudents dans l'attente des déclarations de Mario Draghi cet après-midi. Le marché s'attend à ce que le président de la BCE annonce une réduction des rachats d'actifs sans hausse des taux. Signe de la confiance des opérateurs dans cette prévision, l'euro est stable face au dollar. Le CAC 40 gagne 0,5% à 5 041 pts. L'Euro Stoxx grimpe de 0,08% à 3 594,31 pts.

Au chapitre des valeurs européennes, Beiersdorf (+5,13% à 95,63 euros) poursuit son chemin de croissance. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le fabricant des crèmes et savons Nivea et de la gamme pour le corps haut de gamme La Prairie a réalisé un chiffre d'affaires de 5,281 milliards d'euros, en hausse de 4,9%. En organique, la croissance est ressortie à 5,1%. Le groupe allemand a vu ses ventes grimper dans toutes les régions du monde, et particulièrement dans la zone Afrique/Asie/Australie : +7,7%. Beiersdorf s'attend à une hausse de son chiffre d'affaires annuel comprise entre 4% et 5%, contre +3% à +4% auparavant.

Nouveau promu dans le CAC 40 depuis septembre, STMicroelectronics conforte sa deuxième place du palmarès du CAC 40 depuis le 1er janvier, derrière Kering (82%), avec un gain de 73%. Au plus haut depuis 2004, l’action du fabricant de semi-conducteurs gagne 6,07% à 18,79 euros après avoir relevé sa prévision de croissance 2017 grâce à un troisième trimestre solide. Bénéficiant d’un marché des semi-conducteurs dynamique - attendu en hausse de 19,7% cette année selon Gartner - et d’un portefeuille renouvelé de produits, STMicroelectronics vise désormais des ventes en croissance d’environ 18%.

Orange rebondit de 1,4% à 13,755 euros, après avoir clôturé hier à son plus bas niveau depuis décembre 2016, porté par la publication de résultats solides au troisième trimestre. Sur la période de juillet à septembre, le premier opérateur télécoms français a vu son Ebitda ajusté croitre de 2,1% à 3,62 milliards d'euros, dans la lignée des trimestres précédents et 0,4% au-dessus du consensus. Ajusté des pertes d'exploitation liées à la mise en place d'Orange Bank, dont le lancement est prévu le 2 novembre, l'Ebitda ajusté des seules activités télécoms d'Orange a atteint 3,638 milliards d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Allemagne, le moral des ménages se dégrade pour le mois de novembre. L'indice GfK qui le mesure a baissé de 10,8 à 10,7 points alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient stables.

La décision de politique monétaire de la BCE sera publiée à 13h45, suivie de la conférence de presse de Mario Draghi à 14h30.

Les Etats-Unis connaitront le nombre d'inscriptions hebdomadaires au chômage à 14h30 et les promesses de ventes immobilières de septembre à 16h00.

A 12h30, l'euro gagne 0,10% à 1,1824 dollar.