Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - La clé de la séance est dans l'inflation américaine

AOF - 13 mars 2018


(AOF) - Pour l'instant tout va bien ! Rien ne vient troubler la quiétude dans laquelle flottent les marchés actions européens depuis une semaine... Le CAC40 gagne 0,43% à 5 299,63 points et l'EuroStoxx s'adjuge 0,28% à 3 438,99 points. Si les choses en restaient là, ils signeraient leur 7ème hausse consécutive. Seulement, l'inflation américaine pourrait changer la donne : attendue à 13h30, elle pourrait, si elle est supérieure aux attentes, raviver les craintes d'un tour de vis monétaire supplémentaire de la part de la Fed. Côté valeurs, Iliad est sanctionné pour sa performance décevante dans le fixe.

Hannover Re perd 3,66% à 110,7 euros en dépit de la résistance des résultats 2017 du réassureur au nombreuses catastrophes naturelles qui ont eu lieu l'année dernière. Si son résultat annuel a dépassé les attentes, il le doit à son activité de réassurance Dommages tandis que la division Vie a déçu. Hannover Re a ainsi dévoilé un bénéfice net de 958,6 millions d'euros, inférieur à celui de 2016 (1,17 milliard), mais surpassant son objectif de 800 millions d'euros.

Iliad chute de 6,03% à 185,3 euros, signant la plus forte baisse du marché SRD, après la publication de résultats inférieurs aux attentes en raison d'une contreperformance dans le fixe. En 2017, la maison-mère de Free n'a enregistré qu'une croissance de 0,5% de son bénéfice net, à 405 millions d'euros. Ce dernier intègre toutefois 76 millions d'euros de contribution exceptionnelle d'impôt sur les sociétés mise en place par le gouvernement en fin d'année 2017. Ajusté de cet élément, le bénéfice net récurrent d'Iliad a augmenté de 19,3% à 480,3 millions.

Aufeminin.com se replie d'un modeste 0,26%, à 38,60 euros, dans un volume d'affaires très limité après l'annonce d'une baisse de sa rentabilité en 2017. Cette variation largement symbolique est liée au fait que Aufeminin.com est en cours de rachat par TF1 : depuis mi-décembre, et l'annonce de cette opération, le titre du groupe de médias s'adressant aux communautés féminines oscille tout proche du prix offert par TF1 soit 38,74 euros. En 2017, sur la base d'un chiffre d'affaires déjà publié de 113,5 millions d'euros, Aufeminin.com a stabilisé son bénéfice net part du groupe à 11 millions.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, au quatrième trimestre, 72 700 emplois salariés ont vu le jour, en hausse de 0,3% par rapport aux trois mois précédents et de 1,1% sur un an. L'emploi salarié a augmenté de 82 300 dans le privé, alors qu'il a diminué de 9 600 dans la fonction publique, du fait notamment de la baisse du nombre de contrats aidés, a précisé l'Insee.

La croissance mondiale devrait accélérer pour atteindre 3,9% en 2018 et 2019 contre 3,7% en 2017, a annoncé l'OCDE, qui a relevé de respectivement 0,2 point et 0,3 point ses prévisions de novembre. L'organisme international est plus optimiste en raison de la baisse des impôts aux Etats-Unis et d'une politique budgétaire plus expansionniste en Allemagne. Il ajoute que la reprise économique se diffusera de plus en plus au niveau mondial grâce aux investissements plus élevés, au rebond du commerce mondial et à la baisse du chômage.

La statistique la plus importante de la séance est attendue aux Etats-Unis, où l'inflation de février sera connue à 13h30.

A 12h, l'euro est stable à 1,2330 dollar.