Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - La détente entre les Etats-Unis et l'Europe soutient les indices

AOF - 26 juillet 2018


(AOF) - Les marchés européens progressent, soutenus par l'accord passé entre les Etats-Unis et l'Europe pour réduire les barrières commerciales. La pluie de publications, en particulier en France, de sociétés de premier plan, n’est pas venue perturber le regain d’optimisme. Ceux d’Airbus, Total, Orange… sont bien accueillis, ce n’est pas le cas pour Valeo, Fnac… Les investisseurs suivront de près la conférence de presse du président de la BCE, Mario Draghi à 14h30 pour rechercher des indices sur le calendrier de la première hausses des taux. Vers 12h10, le CAC 40 gagne 0,69% à 5 464 points.

En Europe, Nestlé progresse de 1,73% à 81,28 francs suisses, soutenu par des résultats trimestriels solides et des perspectives encourageantes. Le géant suisse de l'agroalimentaire bénéfice du dynamisme accru aux Etats-Unis et en Chine, de même qu'en nutrition infantile. Aux deuxième trimestre, sa croissance organique a progressé de 2,6% après +2,8% au trimestre précédent. Les analystes redoutaient un ralentissement un peu plus marqué, comme en témoigne le consensus de 2,2%. Encore plus prudent, Jefferies rappelle dans une note qu'il visait, lui, seulement 1,8%.

A Paris, Airbus (+4,86% à 110 euros) s’adjuge la première place du CAC 40, dans le sillage de ses solides résultats du deuxième trimestre 2018. Ainsi, le géant aéronautique a dégagé un résultat opérationnel (Ebit) ajusté de 1,148 milliard d'euros (+101%), ce qui se révèle supérieur au consensus réalisé pour Reuters par Inquiry Financial (1,011 milliard).

En revanche, Ipsos décroche de 9,02% à 26,64 euros, son plus bas niveau depuis mi-septembre 2017. Les investisseurs sanctionnent la baisse des résultats du spécialiste des sondages au premier semestre. Sur cette période, Ipsos a vu son bénéfice net ajusté part du groupe reculer de 5,4% à 34,1 millions d'euros. Sa marge opérationnelle a baissé de son côté de 10% à 45,6 millions, représentant 5,8% (-0,3 point) de son chiffre d'affaires. Ce dernier a reculé de 5,7% à 786 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En juillet 2018, la confiance des ménages dans la situation économique est stable : l'indicateur synthétique se maintient à 97. Il se situe ainsi au-dessous de sa moyenne de long terme (100) pour le troisième mois consécutif. Il était attendu à 98 par le consensus Reuters.

La décision de politique monétaire de la BCE est attendue à 13h45. Elle sera suivie de la conférence de presse de Mario Draghi à 14h30.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des commandes de biens durables de juin et des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Vers 12h15, l'euro cote 1,1735 dollar, en hausse de 0,05%.