Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - La réforme fiscale américaine alimente le rebond des Bourses

AOF - 04 décembre 2017


(AOF) - Les marchés actions européens rebondissent après le premier succès remporté par Donald Trump aux Etats-Unis. Le Sénat a adopté samedi dernier la réforme fiscale du président américain. Les investisseurs espèrent que la baisse de l’imposition des entreprises et des particuliers va soutenir la croissance économique américaines. La hausse est largement majoritaire au sein des indices, seules trois valeurs du CAC 40 sont ainsi en repli. L’indice parisien gagne 0,96% à 5 366,46 points et l’EuroStoxx 50 0,98% à 3 562,23 points.

Prysmian (-0,81% à 28,27 euros) signe la seule baisse du FTSE MIB italien après avoir présenté son projet de rachat de General Cable pour 3 milliards de dollars. La transaction, soutenue par les deux Conseils d'administration, devrait être finalisée au cours du troisième trimestre 2018. Deux éléments peuvent expliquer cette réaction à une opération qui permet pourtant à Prysmian d'asseoir sa place de n°1 mondial du marché du câble, avec un chiffre d'affaires proforma de 11 milliards d'euros, devant notamment le Français Nexans.

A Paris, Peugeot gagne 1,27% à 17,1155 euros, soutenu par l'annonce d'un partenariat avec la firme japonaise Nidec Leroy-Somer dans le domaine des moteurs électriques. La coentreprise issue de ce partenariat sera chargée de la recherche et développement, de la fabrication et de la commercialisation de moteurs électriques pour le groupe PSA, ce qui inclut Opel/Vauxhall.

CGG gagne 1,57% à 3,88 euros pour sa reprise de cotation. Cette dernière avait été suspendue vendredi après-midi dans l'attente de la décision du Tribunal de Commerce. Or, le Tribunal a homologué le plan de sauvegarde de la société de recherche sismique après avoir déclaré irrecevables les demandes des porteurs d'Oceanes qui avaient intenté un recours à son encontre.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En octobre 2017 par rapport à septembre 2017, les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,4% tant dans la zone euro que dans l'Union européenne, selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Ils étaient attendus en hausse de 0,3%, selon le consensus Reuters. En septembre 2017, les prix avaient crû de 0,5% dans les deux zones.

En zone euro, l'indice Sentix de la confiance des investisseurs a reculé de 2,9 points à 31,1 en décembre. Cette baisse s’explique par le sous-indice des anticipations, qui a reculé de 6 points à 16,8. En revanche, celui portant sur la situation actuelle a progressé de 0,7 point à 46,5 pour atteindre son niveau le plus élevé depuis septembre 2007.

Aux Etats-Unis, les commandes à l'industrie pour le mois d'octobre seront dévoilées à 16 heures.

Vers 12h20, l'euro cote 1,1849 dollar, en baisse de 0,40%.