Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le CAC 40 en léger repli, EDF dégringole

AOF - 13 novembre 2017


(AOF) - Les marchés européens reculent légèrement à la mi-séance, Londres faisant exception grâce à la faiblesse de la livre sterling face à la plupart des autres devises. Aucun rendez-vous économique d’importance n'est attendu aujourd'hui et l'actualité en provenance des valeurs reste limitée. A Paris, EDF ne cesse de décevoir et chute lourdement après avoir lancé un avertissement sur ses résultats 2018. Vers 12h10, l'indice CAC 40 perd 0,37% à 5 360,97 points et l'EuroStoxx 50 cède 0,24% à 3 585,17 points.

Le temps est décidément à l'orage pour EDF. Deux semaines après avoir abaissé ses objectifs 2017, EDF réduit ses prévisions 2018. Un enchaînement durement sanctionné par les investisseurs : en repli de 10,56% à 10,50 euros, le titre de l’électricien public accuse la plus forte baisse du SBF 120. Première mauvaise nouvelle, le groupe n'est plus sûr de dégager un cash flow (flux de trésorerie) positif en 2018. Deuxième coup dur, la hausse de l'Ebitda sera moindre que prévu. Il est attendu entre 14,6 et 15,3 milliards d'euros, contre au moins égal à 15,2 milliards auparavant.

Michelin (-0,21% à 119,75 euros) annoncé hier l'acquisition de PTG et de Téléflow, deux leaders de l'industrie des systèmes de contrôle de la pression des pneus, outils permettant aux utilisateurs de surveiller et d'adapter la pression des pneumatiques en fonction du terrain et des conditions d'utilisation. Ces acquisitions témoignent de l'intention de Michelin de devenir le leader mondial des CTIS (Central Tyre Inflation Systems) sur le marché agricole.  

CGG, dont la cotation est suspendue aujourd'hui, a accusé au troisième trimestre une perte nette de 124,4 millions de dollars contre une perte nette de 87,9 millions un an plus tôt. La perte opérationnelle est ressortie à 24 millions, contre 38,9 millions au troisième trimestre 2016. La marge opérationnelle a atteint -7,5% contre -14,7% il y a an. L'Ebitda s'est établi à 89,6 millions, en repli de 7,8%. La marge sur Ebitda s'est montée à 28%, contre 36,8% au troisième trimestre 2016. Le chiffre d'affaires a progressé de 21,2% à 320,1 millions. CGG a dégagé un cash flow opérationnel avant charges non-récurrentes de 69,2 millions. 

 

Les chiffres macroéconomiques du jour

Aucune statistique n'est attendue.

Vers 12h00, l'euro cote 1,1647 dollar, en baisse de 0,15%.