Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le rebond, les futures américains bien orientés

AOF - 05 mars 2018


(AOF) - Les marchés européens rebondissent en dépit du résultat des élections italiennes. Si ces dernières ont vu la victoire des partis les plus extrêmes, aucuns des blocs n’a la majorité à lui seul. Si la Bourse italienne perd environ 1%, lestée par les banques, les autres indices européens sont soutenus par la perspective de l’ouverture en hausse de Wall Street, qui s’est déjà raffermi vendredi en fin de séance. A Paris, le prix payé par Axa pour racheter l’assureur Groupe XL est jugé trop élevé. Vers 12h20, le CAC 40 gagne 0,37% à 5 155,61 points et l'EuroStoxx50, 0,49% à 3341,06 points.

En Europe, Siemens (+0,3%) sous-performe son indice de référence à Francfort (+0,85%), après avoir fixé la fourchette indicative du prix d’introduction en Bourse d'Healthineers, sa branche de diagnostics et d’imagerie médicale. Le groupe allemand souhaite placer jusqu'à 15% de sa filiale, soit 150 millions de titres, à un prix de 26 à 31 euros par action. Cette opération lui permettrait ainsi de retirer 3,90 à 4,65 milliards d'euros de cash. Au total, cette IPO valoriserait Healthineers entre 26 et 31 milliards d’euros. La période de souscription s’étendra du 6 au 15 mars.

A Paris, l’annonce de l’acquisition par Axa de l’assureur américain, Groupe XL, pour 15,3 milliards de dollars (12,4 milliards d'euros), sa plus importante transaction depuis le rachat de Winterthur pour 8,9 milliards d’euros en 2006, est accueillie froidement en Bourse. L’action de l’assureur français chute de 8,68% à 22,875 euros, soit la plus forte baisse de l’indice CAC 40, en raison d’un prix jugé trop élevé. Axa offre 57,60 dollars par action Groupe XL en numéraire, soit une prime de 33% par rapport au prix de clôture du 2 mars.

Lafuma (stable à 25 euros) a enregistré en 2017 un bénéfice net de 5,445 millions d'euros, contre une perte de 1,253 million d'euros en 2016. Le résultat opérationnel courant du spécialiste des vêtements et accessoires pour la randonnée s'est aussi amélioré, passant de 3,76 à 6,3 millions d'euros. Il explique que cette croissance de 68% reflète les effets des restructurations engagées en 2016 et la mise en oeuvre du plan stratégique. Le chiffre d'affaires 2017 s'est établi à 160,5 millions d'euros, en diminution 3,9%. Retraité de l'effet de la fermeture de la distribution via ses magasins à Hong Kong, il aurait été en progression de 0,5%.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La croissance du secteur privé français a enregistré un ralentissement plus important qu’annoncé initialement en février, a annoncé le bureau d’études IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat Composite, qui comprend les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 57,3 contre 59,6 en janvier et 57,8 en première estimation. Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à ce qu’elle soit confirmée. L’indice des directeurs d’achat pour les services est ressorti à 57,4 contre 59,2 en janvier et 57,9 en première estimation.

La croissance du secteur privé de la zone euro a enregistré un ralentissement plus important qu'annoncé initialement en février, a annoncé le bureau d'études IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat Composite, qui comprend les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 57,1 contre 58,8 en janvier et 57,5 en première estimation. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce qu'elle soit confirmée. L'indice des directeurs d'achat pour les services est ressorti à 56,2 contre 58 en janvier et 56,7 en première estimation.

Le ralentissement de croissance du secteur des services en Allemagne en février est conforme à l'estimation initiale, a annoncé le bureau d'études IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat pour ce secteur est ressorti à 55,3 contre 57,3 en janvier et 55,3 en première estimation. L'indice des directeurs d'achat Composite, qui comprend les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 57,6 contre 59 en janvier. L'indice des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier a été publié la semaine dernière.

Le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a diminué de 0,1% en janvier 2018 par rapport à décembre 2017, tant dans la zone euro que dans l'Union européenne, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Elles étaient attendues en hausse, selon le consensus Reuters.

Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Composite (manufacturier + services) de février à 15h45 et l'indice ISM Services de février à 16 heures.

Vers 12h25, l'euro perd 0,08% à 1,2308 dollar.