Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le temps de la pause

AOF - 10 janvier 2018


(AOF) - Incertains à l'ouverture, les marchés actions européens évoluent désormais en repli à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs marquent une pause après la nette progression enregistrée ces derniers jours. Ils jouent par ailleurs la prudence dans la perspective de l'ouverture, vendredi, de la saison des résultats aux Etats-Unis. Du côté des valeurs, Capgemini a atteint son plus haut niveau depuis 16 ans et demi, soutenu par Deutsche Bank qui est passé à l'Achat sur le titre. Vers 12h10, le CAC 40 cède 0,46% à 5 498,78 points tandis que l'Euro Stoxx 50 perd 0,65% à 3 599,22 points.


En 2017, il aura fallu attendre les tout derniers mois de l'année pour voir le marché européen des télécoms s'animer, avec des opérations réalisées par Deutsche Telekom ou Iliad. En 2018, l'année commence bien plus tôt puisque les opérateurs suédois Com Hem et Tele2 ont annoncé ce matin leur rapprochement pour créer un groupe intégré présent à la fois sur le fixe et le mobile. A la Bourse de Stockholm, Com Hem bondit de 7,81% à 140,8 couronnes suédoises mais Tele2 perd 2,71% à 102,1 couronnes suédoises.

Plus forte hausse de l'indice CAC 40 et au plus haut depuis 16 ans et demi, Capgemini (+1,39% à 105,85 euros) bénéficie pour la deuxième séance consécutive de la publication d'une note de broker favorable. Le groupe français de conseil et de services informatiques bénéficie aujourd'hui du relèvement de recommandation de Deutsche Bank de Conserver à Acheter et de son de cours de 90 euros à 120 euros.

Derichebourg plonge de près de 10% à 8,01 euros, pénalisé par la cession de 10% de son capital par la famille fondatrice. Ce repli s'explique par l'afflux de papier sur le marché et par la décote acceptée par Daniel Derichebourg et les siens. La transaction a été réalisée à 8 euros par titre, soit avec un rabais de près de 10% par rapport au cours de clôture d'hier (8,65 euros). La transaction reste toutefois bénéfique pour la famille du fondateur du spécialiste du recyclage qui a touché plus de 131,2 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La production industrielle en France a reculé de 0,5% en novembre après avoir progressé de 1,7% en octobre, a annoncé l'Insee. Elle est conforme aux attentes. La production s'est aussi repliée dans l'industrie manufacturière (−1,0 %) après une forte augmentation en octobre (+2,5%).

Les investisseurs prendront connaissance aux Etats-Unis des prix des importations aux pour décembre à 14h30 et des stocks et ventes des grossistes en novembre à 16 heures.

Vers midi, l'euro progresse de 0,5% à 1,1997 dollar.