Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le temps est au beau fixe sur les marchés européens avant le rapport ADP

AOF - 04 janvier 2018


(AOF) - La hausse se prolonge sur les marchés européens, qui profitent toujours de la solide tendance haussière de Wall Street. Les indices définitifs des directeurs d'achat (PMI) Composite de décembre pour l'Europe ont en outre confirmé que 2017 s’est très bien terminé sur le plan économique. Ils signalent une croissance de 0,8% au quatrième trimestre. Un autre indicateur de premier plan est attendu : l'évolution de l'emploi privé outre Atlantique sera également à surveiller. Vers 12h05, l'indice CAC 40 gagne 0,97% à 5 382,95 points et l'EuroStoxx50, 1,07% à 3 547,36 points.

Debenhams décroche de 15,35% à 3012 pence après avoir revu à la baisse ses prévisions de bénéfice pour son exercice 2017-2018, suite à des ventes d'automne décevantes, dans " un environnement compétitif et volatil ". Le groupe de grands magasins britanniques anticipe dorénavant un bénéfice avant impôts situé dans une fourchette de 55 à 65 millions de livres sterling, ce qui apparaît au dessous des attentes du marché. Dans le détail, les ventes du groupe enregistrent un recul de 1,8% à taux de change constant sur la période de 17 semaines clôturée au 30 décembre 2017.


A Paris, GTT bondit de plus de 3% à 51,55 euros après l'annonce d'un nouveau contrat. La société d’ingénierie spécialiste des systèmes de confinement à membranes dédiés au transport et au stockage du gaz liquéfié a reçu une commande d’un chantier sud-coréen concernant la conception des cuves GNL d’un nouveau méthanier. Sa livraison est prévue pour le premier trimestre 2020. GTT réalisera le design des cuves de GNL du méthanier (d'une capacité de 174 000 mètres cubes).

En repli de 3,8% à 111,40 euros, Rémy Cointreau accuse la plus forte baisse du SBF 120 et entraîne Pernod Ricard (-0,72% à 130,25 euros) dans son sillage. Selon une source de marché, Investec a dégradé sa recommandation sur Rémy Cointreau de Conserver à Vendre et abaissé son objectif de cours de 103 à 100 euros. Le broker s'inquiète des conséquences d'éventuelles nouvelles mesures anti-corruption évoquées par le président Chinois Xi Jinping en octobre.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La croissance dans le secteur privé de la zone euro a finalement été marginalement plus forte que prévu en décembre, a annoncé le bureau d'études IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 58,1 contre 57,5 en novembre et une première estimation à 58. Pour les services, l'indice des directeurs d'achat est ressorti à 56,6 en décembre, contre 56,2 en novembre et une première estimation de 56,5.

La croissance dans le secteur privé français a finalement été un peu plus faible que prévu en décembre, a annoncé le bureau d’études IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 59,6 contre 60,3 en novembre et une première estimation à 60. Pour les services, l’indice des directeurs d’achat est ressorti à 59,1 en décembre, contre 60,4 en novembre et une première estimation de 59,4.

La croissance dans le secteur privé allemand a finalement été un peu plus forte que prévu en décembre, a annoncé le bureau d’études IHS Markit. L’indice des directeurs d’achat composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 58,9 contre 57,3 en novembre et une première estimation à 58,7. Pour les services, l’indice des directeurs d’achat est ressorti à 55,8 en décembre, contre 54,3 en novembre et une première estimation de 55,8.

Ces mêmes indicateurs pour les Etats-Unis seront connus à 15h45. Mais auparavant, l'enquête ADP sur l'emploi privé de décembre sera publiée à 14h15 et les inscriptions hebdomadaires au chômage à 14h30.

A la mi-séance, l'euro gagne 0,31% à 1,2050 dollar.