Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Légère hausse malgré la guerre commerciale, l'emploi américain en ligne de mire

AOF - 06 juillet 2018


(AOF) - Les marchés européens sont en très légère hausse en dépit de l'entrée en vigueur des tarifs douaniers sino-américains sur 34 milliards de dollars d'importations réciproques. Les observateurs sont de plus en plus nombreux à estimer que cette première salve de taxes n'aura pas d'impact significatif sur la croissance. La tendance pourrait évoluer avec la publication, à 14h30, du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. En Allemagne, la démission du président de Thyssenkrupp est bien accueillie. Vers midi, le CAC 40 est stable à 5 366 pts tandis que l'Euro Stoxx 50 monte de 0,11% à 3 444 pts.

A Francfort, Thyssenkrupp bondit de 2,65% à 22,06 euros, soutenu par la démission surprise du président du directoire, Heinrich Hiesinger. Les investisseurs spéculent sur une accélération de la transformation du conglomérat. Nommé à la tête du groupe en 2011 pour le transformer, via notamment des cessions d'actifs, Heinrich Hiesinger avait annoncé, en début de semaine, le bouclage de la fusion de ses activités sidérurgiques avec celles de l'indien Tata Steel au terme de longs mois de discussions. Mais cette victoire n'était en réalité que le chant du cygne du dirigeant.

Parrot progresse de 3,31% à 5,30 euros grâce à l’annonce du projet de sortie anticipée du capital de sa filiale, Parrot Automotive, dont Faurecia détient 20% du capital depuis le 1er semestre 2017. Selon le scénario initial, l’équipementier automobile devait détenir 100% du spécialiste des solutions de connectivité et d’infotainment pour l’industrie automobile, mais pas avant courant 2022.

Alstom (+0,95% à 39,26 euros) est décidément sous le feu des critiques à l'approche de son assemblée générale du 17 juillet qui doit approuver la fusion avec les activités Mobilité de Siemens. La société de gestion Phitrust a annoncé avoir écrit au PDG d'Alstom en lui demandant de revoir les conditions de l'opération qui, selon elle, " lèse les actionnaires minoritaires d'Alstom d'une juste prime de contrôle ".

Les chiffres macroéconomiques du jour

La France a enregistré un déficit commercial de 6 milliards d’euros en mai, en augmentation par rapport à avril : -5,21 milliards d’euros, ont annoncé les Douanes.

En Allemagne, la production industrielle a augmenté de 2,6% en mai sur un mois. Elle avait baissé de 1,3% (révisé de -1%) en avril et le consensus Reuters était à +0,3%.

Le rapport sur l'emploi de juin aux Etats-Unis sera publié à 14h30, de même que la balance commerciale de mai.

A midi, l'euro cote 1,1706 dollar, en hausse de 0,12%.