Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les Bourses européennes mal orientées

AOF - 30 août 2018


(AOF) - Les marchés européens évoluent en territoire négatif à la mi-journée, alors que les craintes sur le conflit commercial sino-américain réapparaissent. La Chine a réaffirmé qu’elle souhaitait des négociations entre égaux. Les Etats-Unis doivent une nouvelle étendre leurs droits de douane sur les produits importés chinois en septembre. Les statistiques publiées en zone euro se sont révélées décevantes. Côté valeurs, Bouygues profite de ses solides résultats semestriels. Vers 12h, le CAC 40 cède 0,37% à 5 480,84 points et l’Euro Stoxx 50 perd 0,68% à 3 432,57 points.

En hausse de 4,04% à 38,87 euros, Bouygues signe la plus forte progression du CAC 40, soutenu par des résultats semestriels meilleurs que prévu grâce au succès de ses offres télécoms et la stabilisation de ses activités dans l'immobilier au deuxième trimestre. Fort de ces performances, le groupe familial a confirmé ses objectifs annuels. Saluant un deuxième trimestre solide, Jefferies a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 48 euros.

Avec une chute de 6,04% à 1113,60 euros, Iliad, la maison-mère de Free, évolue sur ses plus bas depuis 6 ans. Les craintes des analystes d'une baisse du nombre de ses abonnés, aussi bien dans le fixe que dans le mobile, se confirment ce matin après la publication par Bouygues Telecom d'une bonne performance commerciale au deuxième trimestre. Les investisseurs étaient déjà nerveux depuis fin juillet s'agissant de la performance commerciale d'Iliad après la parution d'article de Bloomberg évoquant un nombre record de défections de ses clients vers Orange

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Zone euro, le sentiment économique et le climat des affaires sont ressortis au-dessous des attentes en août dans la zone euro. Le premier a reculé à 111,6 (contre 112,1 en juillet), là où le consensus Reuters tablait sur 112,1. Quant à lui, le climat des affaires a baissé à 1,22 en août (-0,08 point) contre un consensus de 1,28.

En Allemagne, le nombre de chômeurs a reculé de 8 000 personnes en données corrigées des variations saisonnières en août pour s’établir à 2,33 millions. Ces données s’avèrent conformes aux attentes du consensus Reuters. Quant à lui, le taux de chômage est resté stable à 5,2%.

La première estimation de l'inflation en août , sera, elle, publiée à 14h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 du revenu et consommation des ménages aux Etats-Unis en juillet ainsi que des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Vers 12h, l'euro abandonne 0,08% à 1,1699 dollar.