Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs sont-ils déjà en vacances ?

AOF - 07 mai 2018


(AOF) - Les marchés européens peinent à repartir de l'avant à l'aube d'une semaine qui sera marquée par plusieurs jours fériés, synonymes d'activité réduite en Bourse. En dépit d'une ouverture de Wall Street qui s'annonce encore une fois dans le vert, d'un pétrole qui flambe et d'une euro à un nouveau plus bas pour cette année, les indices restent atones. Dans ce contexte globalement peu engageants, Air France-KLM fait figure d'exception, qui se crashe de plus de 11% après la démission de son PDG désavoué par une majorité de salariés. Le CAC 40 grappille 0,03% à 5 517,76 pts et l'EuroStoxx cède 0,02%.

Nestlé progresse de 0,55% à 76,78 francs suisses après la signature d'un accord de grand envergure avec Starbucks. Le géant suisse va verser à la marque américaine Starbucks 7,15 milliards de dollars pour obtenir la licence sur les cafés non distribués dans les 28 000 cafés Starbucks. L'alliance porte sur les produits de la marque tels que des paquets de café en poudre ou en grains vendus notamment en supermarchés. Cette transaction offre à Nestlé une plateforme de croissance en Amérique du Nord, avec des positions de leader dans les activités haut de gamme de café torréfié et moulu.

Décidément, les séances se suivent et se ressemblent pour Air France-KLM (-14,54% à 7,13 euros) qui accuse une nouvelle fois le plus fort recul de la place de Paris. Jean-Marc Janaillac, le président-directeur général de la compagnie aérienne a annoncé sa démission, suite à l’échec des négociations avec les syndicats. Vendredi soir, le groupe a annoncé que la consultation sur l'accord salarial proposé avait donné un résultat négatif (55,44% des votes). Le tout, avec un taux de participation important de 80,33%.

PSB Industries bondit de 7% à 49,8 euros. Les investisseurs saluent la cession prochaine de son pôle Agroalimentaire & Distribution au groupe danois Faerch Plast. Ce choix stratégique marque ainsi la volonté de PSB Industries de simplifier son portefeuille d'activités et de se doter de nouvelles capacités d'investissements pour soutenir sa croissance et accélérer le développement de ses savoir-faire reconnus internationalement. Le périmètre concerné, composé des entités du groupe CGL Pack, représentait 48 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice Sentix du moral des investisseurs de la zone euro a baissé en mai, pour le quatrième mois de suite, à 19,2 points. Il est au plus bas depuis février 2017. Le consensus Reuters était de 21,1 points.

A 12h00, l'euro cote 1,1929 dollar, au plus bas depuis fin décembre. Il recule de 0,25%.