Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés bien orientés, en attendant la statistique américaine

AOF - 10 avril 2018


(AOF) - Les marchés européens évoluent en territoire positif, dans un contexte de détente relative sur le dossier commercial sino-américain. Ainsi, le président Xi Jinping a tenu un discours de raison, en promettant d'ouvrir l'économie chinoise et de baisser prochainement les droits de douanes sur certains produits importés. L’indicateur des prix à la production attendu aux Etats-Unis à 14h30 pourrait toutefois relancer les spéculations concernant le rythme de resserrement de la politique monétaire US. Vers 11h50, le CAC avance de 0,74% à 5 302,3 points et l’EuroStoxx50 de 0,67% à 3 437,7 points.

A Francfort, après avoir progressé d'un peu plus de 1% hier après l'annonce d'un nouveau PDG, Christian Sewing, Deutsche Bank recule aujourd'hui de 0,75% à 11,398 euros. Les analystes soulignent que la nomination à la tête de la première banque allemande du patron de la division banque privée et banque commerciale est le prélude à un changement de stratégie. Ses prédécesseurs venaient en effet de la banque de financement et d'investissement (CIB). Christian Sewing pourrait ainsi décider d'un changement de modèle via une restructuration plus agressive des activités de CIB.


A Paris, champagne pour les uns, Vuitton pour les autres ! LVMH a dévoilé une croissance organique trimestrielle spectaculaire de 13% grâce au dynamisme de ses deux principales branches : la mode-maroquinerie et les vins et spiritueux. Le consensus était de 9%. Le titre bondit de 5% à 275,150euros après avoir atteint un record de 277,25 euros. Dans son sillage, Kering grimpe de 2,9% et Remy Cointreau, de plus de 0,5%. Toutes les activités du numéro un mondial du luxe ont dépassé les attentes et seule la branche de distribution sélective doit se contenter d'une croissance organique à un chiffre.

Plus forte hausse de l'indice SBF 120, Ingenico (+6,69% à 72,42 euros) est soutenu par l'annonce de l'acquisition de son concurrent américain, Verifone, par des firmes de private equity menées par Francisco Partners et BCI, qui offrent une prime de 54% par rapport au cours de clôture de 15 dollars du 9 avril. Elle propose en effet 23,04 dollars en numéraire par action Verifone. Le conseil d'administration du spécialiste des technologies de paiement électronique sécurisé a approuvé la transaction à l'unanimité et la recommande aux actionnaires.

Les chiffres macroéconomiques du jour


En France, la production industrielle a progressé de 1,2% en février selon l'Insee. Le consensus Reuters était à +1,4%.


Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la production de mars sera connu à 14h30. Il sera suivi à 16h00 par les stocks des grossistes en février.

Vers 11h50, l'euro cote 1,2321 dollar, en léger repli de 0,03%.