Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés européens avancent à pas comptés

AOF - 18 avril 2018


(AOF) - Les marchés européens progressent de manière très mesurée à la mi-séance, dans un contexte où les publications d’entreprises prennent le dessus sur les tensions géopolitiques et commerciales. Danone s’affiche comme le grand gagnant du jour, tandis que le secteur automobile pâtit du recul des nouvelles immatriculations en Europe en mars et de l'abaissement par Continental de ses prévisions de marge annuelle. Côté macroéconomique, l’inflation a a ralenti en mars dans la Zone Euro et au Royaume-Uni. Vers 12h le CAC 40 avance de 0,12% à 5 360, 03 points et l’Eurostoxx50 de +0,1% à 3 481 points.

Continental dérape à la Bourse de Francfort de 4,8% à 216,10 euros après avoir abaissé ses prévisions de marge annuelle. Ainsi, le fabricant de pneumatique allemand vise désormais une marge d'Ebit ajustée de " plus de 10% cette année ", à comparer avec une précédente prévision d'" environ 10,5% ". Continental explique cette décision par des effets de change et de valorisation des stocks qu'il ne sera pas en mesure de compenser. Ces éléments se matérialiseront sous la forme d'une charge de 150 millions d'euros sur les bénéfices du premier semestre 2018. Cette mauvaise nouvelle entraîne ses concurrents dans sa roue. Michelin perd 3,57% à la Bourse de Paris et Pirelli lâche 2,1% à Milan.

Danone (+2,26% à 67,55 euros) a fait état d'une solide publication du premier trimestre 2018, lui permettant de prendre la tête de l'indice CAC 40. Le groupe agroalimentaire a ainsi fait part d'une croissance organique de ses ventes de 4,9% sur la période, dépassant confortablement le consensus qui s'établissait à +3,9%. Le chiffre d'affaires est ressorti à 6,1 milliards d'euros, tiré notamment par la division de nutrition spécialisée.

Total (+0,67% à 49,24 euros) vient de donner un sérieux coup d'accélérateur à sa stratégie de développement dans l'électricité en annonçant le rachat de Direct Energie pour 1,9 milliard d'euros. Le groupe pétrolier offre 42 euros par action, soit une prime de 30% par rapport au cours de clôture d'hier du premier acteur alternatif français de l'énergie. Un prix sur lequel s'est aligné l'action Direct Energie : +30,46% à 42,06 euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Zone euro, le taux d'inflation annuel  a atteint +1,3% en mars 2018, contre +1,1% en février, selon Eurostat. Le consensus Reuters était de +1,4%.

Au Royaume-Uni, l’indice de l’inflation « core » montre une progression de 2,3% en mars 2018 sur un an, selon les chiffres dévoilés par l’Office national de la statistique. Le consensus Reuters était de +2,5% et la progression de février de 2,4%.

Vers 12h, l'euro est quasi-stable face au dollar à 1,2368.