Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés européens paisibles avant la décision de la Fed

AOF - 13 juin 2018


(AOF) - Les marchés européens évoluent dans le vert à la mi-séance, cheminant paisiblement vers la décision de politique monétaire de la Fed. En toute logique, l’institution américaine devrait relever ses taux directeurs de 25 points de base. Toutefois, comme toujours, ce sont surtout les propos de Jerome Powell qui seront analysés avec soin afin d’anticiper le rythme des hausses de taux à venir. La production industrielle d’avril s’est révélée décevante en zone euro, mais n’a guère pesé. Vers 12h, le CAC 40 avance de 0,26% à 5 467,55 points et l’Eurostoxx50 de +0,09% à 3 478,62 points.

Inditex a dévoilé des résultats du premier trimestre mitigés, laissant le soin aux investisseurs de faire le tri. Résultat : si le titre de la maison-mère de Zara a gagné plus de 1% à l'ouverture de la séance, il cède désormais 0,28% à 28,84 euros. Du côté des bonnes nouvelles, Inditex est parvenu à faire croitre ses résultats, même légèrement, en dépit d'un début d'année qui a été très défavorable au secteur de la distribution dans son ensemble et aux enseignes de prêt-à-porter en particulier. Les conditions météo ont été les principaux facteurs négatifs alors que les marques de type Zara ou H&M se font fort de renouveler très souvent leurs collections pour coller aux saisons.

Les bijoux de famille s'apprêtent à sortir du coffre. Le gouvernement a confirmé que le projet de loi Pacte (plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), qui sera présenté lundi prochain en Conseil des ministres, affichera un volet consacré à la cession de participations de l'Etat dans ADP (ex-Aéroports de Paris), la Française des Jeux et Engie. En Bourse, le titre ADP bondit de plus de 4,10% à 193 euros après avoir atteint un record de 195,7 euros. Engie, de son côté, cède 0,20% à 13,65 euros.


Renault (+1,60% à 84,23 euros) signe une des plus fortes progressions du CAC 40. L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi vient d'annoncer que ses synergies annuelles ont atteint 5,7 milliards d'euros en 2017, en croissance de 14% en un an. Elles reposent notamment sur les économies d'échelle réalisées au sein de la plus grande alliance automobile du monde, qui a vendu plus de 10,6 millions de véhicules l'année dernière. L'Alliance emmenée par Renault et Nissan a réaffirmé son objectif 2022 de 10 milliards d'euros de synergies et plus de 14 millions de véhicules vendus.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, le nombre de créations d'entreprises  a bondi de 6,1% en mai, annonce l'Insee. Outre le fait qu'il s'agit du cinquième mois consécutif de hausse, ce chiffre impressionne au vu de la performance des mois précédents : +0,1% en avril, +0,4% en mars. L'amélioration est très significative tant pour les créations d'entreprises classiques (+6,8% en mai après −1% en avril) que pour les micro-entreprises (+5,2 % après +1,5 %).

En zone euro, la production industrielle a progressé de 1,7% en avril en rythme annuel, a annoncé Eurostat. Le consensus Reuters était de +2,8%.


Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la production de mai sera connu à 14h30. Le grand rendez-vous de la journée se tiendra à 20h avec la décision de politique monétaire de la Fed.

Vers 12h, l'euro cote 1,1756 dollar et avance de 0,08%.