Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés européens peinent à redémarrer une nouvelle semaine

AOF - 06 août 2018


(AOF) - Les marchés européens s'apprêtent à boucler une première moitié de séance sans grand relief et plutôt morose. Les tensions persistantes sur le commerce mondial pèsent sur les métaux de base - l'acier recule de 0,67% - et pénalisent les valeurs du secteur comme ArcelorMittal (-2,24%) ou Eramet (-2,21%). Au-delà, le manque de catalyseur se fait criant en ce début de trêve estivale : les statistiques ont été peu nombreuses et contrastées tandis qu'aucune publication de résultats d'entreprises n'est à signaler à Paris. Le CAC 40 cède 0,14% à 5 471,56 points et l'EuroStoxx 0,1% à 3 479,03 points.

HSBC (-0,71% à 710,7 pence) a présenté des résultats du deuxième trimestre de nouveau soutenus par ses activités en Asie. La première banque européenne par la taille du bilan a ainsi enregistré un bénéfice imposable en progression de 11,8% à 5,957 milliards de dollars (5,15 milliards d'euros). En données ajustées, il a reculé de 1% à 6,1 milliards de dollars alors qu'il a chuté de 82% en Europe à 241 millions de dollars. Le bénéfice imposable ajusté a en revanche bondi de 20% en Asie à 4,6 milliards de dollars. Les revenus ajustés de la banque ont progressé de 2% à 13,685 milliards de dollars.

Faurecia est bien placé au sein du SBF 120 à la faveur d'un rebond de 1%. Le titre de l'équipementier automobile vaut 54,64 euros après avoir clôturé vendredi soir à son plus bas niveau depuis mi-septembre 2017. Depuis un pic à plus de 75 euros le 21 mai dernier, Faurecia a chuté de 28% ! Pour UBS, la chute a assez duré et a permis de réduire de moitié (de 30 à 15%) la prime avec laquelle Faurecia se traitait par rapport à ses pairs. Sa valorisation actuelle semble désormais plus juste et permet de mieux équilibrer le couple rendement/risque, estime l'analyste.

L'Autorité de la concurrence annonce qu'elle autorise le rachat des magasins Darty Passy et Darty Montmartre par la société Boulanger. Il s'agit des magasins qui ont fait l'objet des injonctions de cession faites à Fnac Darty par l'Autorité de la concurrence dans sa décision du 27 juillet 2018 portant sur le respect par Fnac Darty des engagements souscrits lors de l'opération de rachat de Darty.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En zone euro, l'indice Sentix du moral des investisseurs enchaine en août son deuxième mois consécutif de hausse, à 14,7 points. Il était de 12,1 en juillet et le consensus Reuters le donnait à 13,5.

En Allemagne, les commandes à l'industrie ont chuté de 4% en juin sur un mois contre un consensus Reuters de -0,4%. Elles ont reculé de 0,8% en rythme annuel. Le chiffre de mai a été confirmé à +2,6%.

Aucune statistique n'est attendue aux Etats-Unis.

A 12h00, l'euro est stable à 1,1563 dollar.