Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les publications en demi-teinte d'entreprises pèsent sur la tendance

AOF - 07 novembre 2017


(AOF) - En hausse en début de matinée, les marchés ont pris le chemin de la baisse. Les investisseurs n'ont pas réagi au rebond plus marqué que prévu des ventes au détail en zone euro en septembre. Les opérateurs sont concentrés sur les résultats et perspectives contrastés dévoilés par plusieurs poids lourds de la cote (BMW, Zalando, Legrand, etc.) Le secteur des semi-conducteurs, à la fête hier, pâti aujourd'hui des prévisions décevantes de l'allemand Dialog. A contrario, les valeurs liées à l’énergie montent dans le sillage du brut. Le CAC 40 cède 0,07% à 5 503 pts, l'Euro Stoxx 50 perd 0,16%.


Au chapitre des valeurs européennes, Siemens Gamesa chute de 8,28% à 10,975 euros à Madrid après la publication de résultats annuels très contrastés et de perspectives décevantes. Pour redresser la barre, le spécialiste de l'éolien en mer né du mariage entre l'allemand Siemens et l'espagnol Gamesa a annoncé une restructuration pouvant concerner jusqu'à 6 000 postes dans 24 pays. Au titre de son exercice 2017 clos fin septembre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 5% à 10,964 milliards d'euros mais un résultat opérationnel courant en repli de 18% à 774 millions. La marge opérationnelle courante atteint 7%.

Legrand (-0,91% à 63,34 euros) a beau se montrer plus optimiste pour ses perspectives annuelles après un troisième trimestre solide, le titre accuse l'une des plus fortes baisses du CAC 40. Alors qu'il a clôturé vendredi dernier à un nouveau plus haut historique de 64,20 euros, et qu'il reste sur une hausse de plus de 17% depuis le début de l'année, Legrand subit des prises de bénéfices.

Crédit Agricole est en hausse de 1,33% à 14,83 euros après l'annonce du rachat de 67,7% de Banca Leonardo par Indosuez Wealth Management, sa filiale de gestion de fortune. Les investisseurs apprécient cette opération puisqu'elle permettra à Indosuez Wealth Management de renforcer ses activités et son offre de gestion de fortune sur le marché italien, grâce à l'acquisition de 5,9 milliards d'euros d'actifs sous gestion supplémentaires avec un impact limité sur le ratio CET1 du groupe Crédit Agricole qui devrait être inférieur de 5 points de base.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En septembre 2017 par rapport à août 2017, les ventes au détail ont progressé de 0,7% en zone euro. Les économistes tablaient sur +0,6%. En août, elles s'étaient repliées de 0,1% (chiffre révisé de -0,5%). En septembre 2017 par rapport à septembre 2016, les ventes au détail ont grimpé de 3,7% en zone euro après +2,3% en août (chiffre révisé de + 1,2%). Le consensus tablait pour septembre sur une hausse de 2,7%.

En Allemagne, la production industrielle a baissé de 1,6% en septembre sur un mois. Le mois précédent, elle avait progressé de 2,6% et le consensus Reuters la donnait en baisse de seulement 0,8%.

Vers 12h15, l'euro cote 1,1566 dollar, en baisse de 0,39%.