Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les tensions commerciales pèsent de nouveau sur les Bourses

AOF - 01 août 2018


(AOF) - Les marchés européens reculent légèrement alors que les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis pourraient encore se tendre. Selon le Wall Street Journal, des conseillers de Donald Trump pencheraient pour une augmentation de 25% des droits de douanes au lieu de 10% sur 200 milliards d'importations en provenance de Chine afin d'amener le gouvernement chinois à la table des négociations. Cette menace a fait passer à l'arrière-plan les résultats des entreprises. A Paris, ceux d'Air France-KLM et Eutelsat sont salués. Le CAC 40 cède 0,03% à 5 509,8 points et l'EuroStoxx50, 0,04%.

En Europe, Volkswagen (-2,34% à 149,22 euros) signe la plus forte baisse du Dax. Les investisseurs prennent leurs distances après les déclarations du patron du constructeur automobile, Herbert Diess, qui a souligné les "défis" que le groupe doit encore relever. Il a cité les menaces protectionnistes mais aussi le WLTP, ces procédures améliorées de test des émissions polluantes. Comme en écho, le directeur financier du constructeur automobile, Frank Witter, a de nouveau prévenu qu'il fallait s'attendre à un deuxième semestre "volatil" en raison précisément du WLTP.

A Paris, Air France-KLM affiche la seconde plus forte hausse du SBF 120 à la faveur d'un bond de 5,2% à 8,216 euros. La compagnie aérienne a dévoilé des résultats trimestriels moins dégradés que prévu malgré les grèves du printemps. Elle affichait à l'issue du deuxième trimestre un bénéfice net part du groupe de 109 millions d'euros, en baisse de 484 millions, et un résultat d'exploitation de 345 millions d'euros, en baisse de 241 millions. Ce repli correspond largement à l'impact des grèves du printemps, qui ont représenté un manque à gagner de 260 millions d'euros au niveau de son résultat d'exploitation.

Eutelsat a fait passer de "au-dessus de 77%" à "au-dessus de 78%" sa guidance de marge d'Ebitda pour son exercice 2018-2019 qui vient de commencer. Résultat, l'action de l'opérateur de satellites bondit de 6,25% à 19,465 euros. Pour le reste, il garde le cap et vise toujours une "légère croissance" de son chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants et une croissance annuelle moyenne sur trois ans de son cash-flow libre discrétionnaire dans le milieu de la fourchette à un chiffre. Eutelsat a précisé qu'il réduisait de 420 à 400 millions d'euros son objectif d'investissements " cash " annuel pour la période juillet 2017/juin 2020.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) Manufacturier d'IHS-Markit est ressorti à 53,3 en juillet. Il était de 53,1 en première estimation et de 52,5 en juin.

En zone euro, l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) Manufacturier d'IHS-Markit est ressorti à 55,1 en juillet. Il était de 55,1 en première estimation et de 54,9 en juin.

En Allemagne, l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) Manufacturier d'IHS-Markit est ressorti à 56,9 en juillet. Il était de 57,3 en première estimation et de 55,9 en juin.

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP sur l'emploi privé de juillet sera dévoilée à 14h15. Elle sera suivie à 15h45 de l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) Manufacturier de juillet. A 16h00, les investisseurs découvriront l'indice ISM Manufacturier de juillet et les dépenses de construction.

Enfin, à 20h00, la Fed rendra sa décision de politique monétaire.

A 12h15, l'euro cote 1,1684 dollar, en légère baisse de 0,03%.