Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Mardi 6 mars 2018 Les marchés résolument dans le vert, Thales en vedette

AOF - 06 mars 2018


(AOF) - Les marchés européens progressent résolument dans le vert, à mesure que les sujets de préoccupations politiques en Allemagne et en Italie sortent peu à peu du devant de la scène. Reste cependant les incertitudes quant aux modalités des substantiels droits de douane que le Trump entend instaurer sur l’acier et l’aluminium. En attendant d’en apprendre plus, les investisseurs se focalisent sur les annonces du jour. Thales et Eurofins voient ainsi leur publication saluée. Vers 12h15, le CAC 40 progresse de 0,84% à 5 210,51 points et l’Eurostoxx50 avance de 0,86% à 3 384,30 points.

Promettre de réduire sa dette, cela paye en Bourse. Saipem progresse de près de 4% à Milan, ce vertueux objectif ayant relégué au second plan des résultats 2017 décevants. Fort notamment de nouveaux efforts de réduction des coûts, la société italienne de services pétroliers prévoit une dette nette au 31 décembre 2018 d'environ 1,1 milliard d'euros, contre 1,296 milliard au 31 décembre 2017. Une bonne nouvelle pour un groupe, pénalisé comme le reste du secteur, par la chute des dépenses de ses clients, les majors pétrolières liée à la faiblesse persistante des cours du pétrole.


A Paris, Thales bondit de presque 5% et s'offre la plus forte progression de l’indice SBF 120. L’équipementier dans l’aérospatiale et la défense a en effet publié des résultats 2017 supérieurs aux attentes et devrait dépasser ses objectifs de moyen terme en 2018. Dans le détail, Thales a dévoilé un Ebit de 1,543 milliard d’euros, en croissance de 14%, dépassant le consensus Thomson Reuters de 1,47 milliard. Le chiffre d'affaires se révèle également au dessus des anticipations du marché en s'inscrivant à 15,795 milliards d'euros, en croissance organique de 7,2%, contre un consensus de 15,595 milliards.


Eurofins (+3,68%) affiche l'une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120, les investisseurs retenant plus les résultats 2017 solides et le relèvement de l'objectif de ventes que la prévision de marge d'Ebitda décevante. En 2017, année au cours de laquelle le spécialiste de la bioanalyse et des tests cliniques a réalisé un nombre record de 60 acquisitions, il a vu son Ebitda ajusté progresser de 16,1% à 556,7 millions d'euros. Eurofins a dépassé son objectif s'élevant à 550 millions d'euros.


Les chiffres macroéconomiques du jour


Aux Etats-Unis, à 16h, les investisseurs prendront connaissance ces commandes à l'industrie pour le mois de janvier.

Vers 12h15, l'euro progresse de 0,11% et cote 1,2348 face au dollar.