Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Nouvelle légère hausse, les résultats en vedette

AOF - 25 octobre 2017


(AOF) - Les marchés européens continuent de progresser alors que les publications de résultats d'entreprises se multiplient. La seule donnée économique en Europe, le climat des affaires en Allemagne, a surpris favorablement. A Paris, les investisseurs saluent les ventes de Kering, de Capgemini et d'Air Liquide. Le secteur automobile est en revanche mal orienté, les performances trimestrielles de Valeo et de Peugeot ayant déçu. Vers 12h20, le CAC 40 gagne 0,28% à 5 408,92 points tandis que l'EuroStoxx50 s'adjuge 0,24% à 3 619,22 points. Wall Street devrait, elle, ouvrir en léger repli.

 

 

Heineken cède 2,45% à 82,89 euros, malgré la performance jugée solide par le groupe au troisième trimestre. Le deuxième brasseur mondial a vendu 60 millions d'hectolitres, un chiffre en hausse de 2,5% en organique. Les ventes en Afrique, au Proche-Orient et en Europe de l'Est ont grimpé de 8,8% à 10,2 millions d'hectolitres grâce à l'Afrique du Sud, de l'Ethiopie et de la Russie. Les ventes aux Amériques ont progressé de 2,9% à 20 millions tandis que celles en Asie Pacifique ont bondi de 12,2% à 6,8 millions. Seul bémol, les ventes en Europe ont reculé de 2,8% à 23 millions.

Le PSG a Neymar, Kering a Alessandro Michele. Grâce au foudroyant succès de ses collections, le créateur italien a replacé Gucci au cœur de la planète mode en deux ans. Après avoir bondi de 43,4% au premier semestre, les ventes du vaisseau amiral de Kering ont bondi de 49,4% à 1,5538 milliard au troisième trimestre. Une impressionnante progression qui permet au numéro deux mondial du luxe d'afficher un chiffre d'affaires de 3,925 milliards, en hausse de 28,4%. Le marché tablait sur 3,7 milliards, en croissance organique de 20%. En tête du CAC 40, Kering flambe de 8,5% à 393,55 euros.

Showroomprivé poursuit dans la douleur l'ajustement de ses prévisions : le titre est en déroute à la Bourse de Paris, perdant 31,69% à 11,89 euros, après avoir abaissé pour la deuxième fois de suite son objectif de rentabilité. Le site de destockage d'articles de mode table désormais sur une marge d'Ebitda d'environ 4% alors qu'il visait encore 5,5% à 6% fin juillet lors de la publication de ses résultats semestriels. Au total, la cible de rentabilité de Showroomprivé a été abaissée de 2 points depuis la première publication de l'exercice.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti à 116,7 en octobre, à comparer avec un consensus Reuters de 115,2. Il s’élevait à 113,2 en septembre.

Aux Etats-Unis, les investisseurs découvriront à 14h30 l'état des commandes de biens durables de septembre, suivies à 16h00 par la publication des ventes de logements neufs en septembre.

A 12h10, l'euro est stable à 1,1766 dollar.