Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Prudence avant l'emploi américain

AOF - 03 novembre 2017


(AOF) - Les marchés européens évoluent proches de l'équilibre à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs jouent la prudence dans l'attente du rapport mensuel de l'emploi américain à 13h30. Ils ne réagissent guère à la nomination du grand favori, Jerome Powell, comme futur président de la Fed. A Paris, Renault profite de la cession de 4,73% de son capital par l'Etat. Société Générale et Axa en revanche voient leurs performances trimestrielles sanctionnées. Vers 12h10, le CAC 40 gagne 0,06% à 5 5414 points tandis que l'Euro Stoxx 50 cède 0,02% à 3 688,19 points.

Altice chute de 10,3% à 14,495 euros après avoir prévenu que la croissance de son Ebitda ajusté 2017 se situerait dans le bas de sa fourchette de prévision de 5 à 10% (high-single digit growth) et indiqué que son chiffre d'affaires serait en hausse sur une base organique proforma. De plus, l'opérateur table sur des investissements (capex) de 4 milliards d'euros cette année.

Le PDG de Renault Carlos Ghosn doit être satisfait. L'Etat a enfin cédé 4,73% du capital du constructeur français pour 1,2 milliard d'euros. Avec cette cession, Il redescend à 15,01% du capital après avoir empoché une plus-value de 55 millions d'euros. Surtout, l'Etat respecte une promesse prise en avril 2015. A l'époque, le gouvernement avait acquis ces 4,73% afin de bénéficier des droits de vote doubles. Une démarche qui avait été mal accueillie par Carlos Ghosn. En Bourse, les investisseurs saluent ce désengagement partiel de l'Etat. Le titre bondit de 4,85% à 90,80 euros.

Air France-KLM chute de 8% à 12,80 euros malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et des perspectives encourageantes. Les investisseurs semblent sanctionner la nouvelle prévision de réductions de coûts du groupe. Ce dernier a en effet prévenu que l'objectif initial de baisse de 1% à 1,5% des coûts unitaires cette année ne sera pas atteint. Or, la baisse des coûts est très observée par les analystes. Air France-KLM est en effet pénalisé depuis plusieurs années par des coûts plus élevés que ceux de ses concurrents.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les seules statistiques annoncées aujourd'hui sont américaines. Aux Etats-Unis, les investisseurs découvriront à 13h30 le rapport sur l'emploi d'octobre et la balance commerciale de septembre. A 15h00 seront publiés l'indice ISM Services d'octobre et les commandes à l'industrie de septembre.

A 12h15, l'euro cote 1,1644 dollar, en baisse de 0,13%.