Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF France/Europe - Prudence avant l'ouverture de Wall Street

AOF - 19 avril 2018


(AOF) - Les marchés européens ne s'éloignent guère de l’équilibre en dépit de bon résultats de sociétés. Ils pâtissent du retournement à la baisse des futures sur les indices américains. A Paris, les chiffres d'activité de Soitec, Publicis, Schneider sont salués par les investisseurs. Ils sont en revanche moins cléments envers bioMérieux et Pernod Ricard. Vers 12 heures, l'indice CAC 40 gagne 0,17% à 5 389,26 points tandis que l'EuroSoxx 50 est stable à 3490,72 points.

En Europe, Nestlé (+0,48% à 75,60 francs suisses) est bien orienté à la Bourse de Zurich grâce à l'annonce d'une accélération plus forte que prévu de ses ventes au premier trimestre. Le géant de l'agroalimentaire suisse a dévoilé une progression de 2,8% en données comparables de ses revenus à 21,3 milliards de francs suisses (17,78 milliards d'euros), contre +1,9% au quatrième trimestre et un consensus Reuters s'élevant à 2,5%. Cette hausse se décompose en un effet volume de 2,6% et un effet prix de 0,2%.

A Paris, Publicis maintient ses challengers du jour à bonne distance grâce à son bond de 7,62% qui en fait la plus forte progression du CAC 40. A 60,42 euros, le titre du groupe de communication est à son plus haut niveau depuis début mars alors qu'il avait été entrainé ces derniers jours dans la chute de son concurrent WPP. Ce solide rebond est alimenté par l'annonce d'une croissance organique de 1,6% de l'activité de Publicis au premier trimestre, un rythme bien plus rapide que prévu puisque le consensus était de +0,7%.

Soitec (+13,82% à 70,85 euros) s'est emparé de la tête de l'indice SBF 120 sans coup férir après avoir annoncé hier soir que ses résultats annuels seraient meilleurs que prévu, du fait d'une fin d'exercice plus dynamique qu'anticipé. Au quatrième trimestre de l'exercice 2017-2018 (clos le 31 mars 2018), le spécialiste de la conception et la production de matériaux semi-conducteurs a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 91,7 millions d'euros, en hausse de 30%. A taux de change constants, la croissance a atteint 42%.

Les chiffres macroéconomiques du jour


Les ventes au détail ont reculé de 1,2% en mars par rapport à février au Royaume-Uni, a annoncé l’office national de la statistique. Elles étaient attendues en repli de 0,5%, selon le consensus Reuters.

L'indice d'activité de la Fed de Philadelphie pour avril et les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis sont prévus à 14h30.

A la mi-séance, l'euro cote 1,2367 dollar, en repli de 0,09%.