Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Cisco et Wal-Mart dopent le Dow Jones

AOF - 16 novembre 2017


(AOF) - Les marchés actions américains rebondissent. Les investisseurs, qui avaient besoin de souffler après une longue période de hausse, saluent le bond de la production industrielle américaine en octobre et les résultats très solides de deux poids lourds de Wall Street, Cisco et Wal-Mart. Le premier équipementier de réseaux mondial bondit de 6,4% tandis que le numéro un mondial de la grande distribution flambe de près de 9% après avoir atteint un record de 97,70 dollars. Vers 17h15, le Dow Jones gagne 0,72% à 23 438,64 points. Le Nasdaq progresse, lui, de 1,15% à 6 783,37 points.

Au sein de l'indice Dow Jones, seul Wal-Mart affiche une plus forte progression que Cisco (+6,33% à 36,72 dollars). L'action du spécialiste des équipements de réseaux retrouve ses niveaux de début février 2001 – il a atteint un plus haut historique le 27 mars 2000 à 82 dollars – à la faveur de résultats trimestriels meilleurs que prévu, mais surtout de la perspective du retour de la croissance. Cisco mettrait ainsi un terme à huit trimestres consécutifs de recul de son activité.

Les chiffres économiques du jour

L'indice NAHB, qui mesure la confiance des professionnels du secteur de l'immobilier, s'est établi à 70 en novembre contre 68 en octobre, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient stable.

La production industrielle a bondi de 0,9% en octobre. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,5% après +0,3% en septembre. Le taux d’utilisation des capacités de production s'est établi à 77% en octobre. Les économistes tablaient sur 76%, comme en septembre.

L'indice Philly Fed, qui mesure l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie, est ressorti en novembre à 18,9. Les économistes tablaient sur 24,6 après 27,9 en octobre.

Les prix à l'importation, hors pétrole, ont progressé de 0,2% en octobre après +0,3% en septembre. Les prix à l'exportation, hors agriculture, ont reculé de 0,3% après une hausse de 0,9% en septembre (chiffre révisé de +1%).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BEST BUY
Best Buy a publié un résultat net du troisième trimestre, clos fin octobre, de 239 millions de dollars soit 78 cents par action contre 194 millions et 61 cents par action l'année dernière. Le consensus FactSet était de 78 cents. Le chiffre d'affaires de l'enseigne de vente d'électronique s'est établi à 9,32 milliards de dollars contre 8,95 milliards de dollars il y a un an. La croissance en comparable a été de 4,4%. Les analystes attendaient 9,36 milliards de dollars et 4,9% de croissance comparable.

CISCO
Le spécialiste des équipements de réseaux Cisco a dévoilé hier soir des résultats meilleurs que prévu et des perspectives de ventes favorables. Au premier trimestre, clos fin octobre, le groupe a vu son bénéfice net augmenter de 3% à 2,4 milliards de dollars, soit 48 cents par action. Le bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, est ressorti à 61 cents, soit 1 cent de mieux que le consensus Reuters. Le chiffre d'affaires de Cisco a reculé de 1,75% à 12,14 milliards de dollars, dépassant légèrement les anticipations de Wall Street : 12,11 milliards.

PROCTER & GAMBLE
Nelson Peltz, patron de du fonds Trian, aurait finalement été élu administrateur de Procter & Gamble par les actionnaires contredisant les résultats provisoires publiés en octobre. Nelson Peltz disposerait de 42 780 actions de plus que son concurrent, Ernesto Zedillo. Le groupe d’agroalimentaire a souligné que ce résultat n’était pas encore définitif. La réponse finale dans les prochaines semaines.

VIACOM
Le groupe de médias Viacom a présenté des résultats plus faibles que prévu et des revenus plus élevés. Le propriétaire de MTV et des studios Paramount a enregistré au quatrième trimestre, clos fin septembre, un bénéfice net de 674 millions de dollars, soit 1,67 dollar par action, en nette amélioration sur un an : respectivement 254 millions et 64 cents. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 77 cents, inférieur de 9 cents au consensus Thomson Reuters. Ses revenus ont progressé de 3% à 3,32 milliards d'euros alors que le marché visait seulement 3,23 milliards.

WAL-MART
Wal-Mart devrait ouvrir en hausse après avoir relevé ses objectifs de bénéfice par action 2018. Le numéro un mondial de la distribution s'attend à un BPA compris entre 4,38 dollars et 4,46 dollars. La précédente guidance était une fourchette de 4,30 - 4,40 dollars par action. Au troisième trimestre, le groupe a publié un résultat net de 1,75 milliards de dollar, soit 58 cents par action, contre un bénéfice de 3,03 milliards et 98 cents par action un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 1 dollar, soit 3 cents de mieux que le consensus FactSet.