Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - La macro rassure, Under Armour sous pression

AOF - 31 octobre 2017


(AOF) - Les marchés américains rebondissent à l'approche de la mi-séance, soutenus par des indicateurs économiques favorables, dont l'indice de confiance du consommateur du Conference Board d'octobre. La hausse du Dow Jones est toutefois ralentie par Pfizer qui recule de 0,7% après la publication de résultats trimestrels sans surprise. Les investisseurs sanctionnent durement Under Armour en raison de son profit warning. Vers 17h30, le Dow Jones gagne 0,13% à 23 378,93 points. Le Nasdaq Composite progresse, lui, de 0,35% à 6 722,43 points.


Under Armour n'a pas les faveurs des investisseurs ! C'est même plutôt la disgrâce pour l'équipementier sportif américain, habilleur attitré du champion du monde de boxe des poids lourds, Anthony Joshua. A Wall Street, le titre chute de 16,6% à 13,7 dollars, pénalisé par un profit warning digne d'un uppercut. Le groupe de Baltimore table pour l'exercice 2017 sur une croissance des ventes comprise entre 0% et 5% contre une croissance comprise entre 9% et 11% auparavant. Il vise un bénéfice par action compris entre 18 cents et 20 cents contre une fourchette précédente de 37 cents - 40 cents.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, l'indice de confiance du consommateur du Conference Board est ressorti en octobre à 125,9, son niveau le plus élevé depuis décembre 2000, contre 120,6 en septembre (chiffre révisé de 119,8). Les économistes tablaient sur 121 en octobre.

L'indice S&P Case-Shiller, qui mesure les prix immobiliers dans les 20 plus importantes agglomérations américaines, a augmenté de 0,5% en août contre un consensus Reuters de +0,3%. Il avait augmenté de 0,4% au mois de juillet.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AETNA

L'assureur santé, Aetna, qui serait la cible de la chaîne américaine de pharmacies CVS Health Corp, a présenté des résultats du troisième trimestre meilleurs que prévu et relevé ses objectifs annuels. Il a enregistré un bénéfice net de 838 millions de dollars, soit 2,52 dollar par action, contre un bénéfice net de 604 millions de dollars, soit 1,70 dollar par titre, un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action d'Aetna est ressorti à 2,45 dollars alors que le marché attendait 2,08 dollars.

MASTERCARD

Au troisième trimestre, Mastercard a publié un résultat net de 1,4 milliard de dollars, soit 1,34 dollar par action, contre 1,2 milliard de dollars et 1,08 dollar par action il y a un an. Le consensus FactSet était de 1,23 dollar par action. Le chiffre d'affaires du système de gestion de paiements s'est élevé à 3,4 milliards de dollars contre 2,9 milliards de dollars il y a un an et 3,3 attendus par les analystes.

MONDELEZ

Le groupe agroalimentaire Mondelez International devrait ouvrir en hausse grâce à des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. Le bénéfice net a atteint 992 millions de dollars, soit 65 cents par action, contre 548 millions de dollars et 35 cents par action. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 57 cents, soit 3 cents de mieux que le consensus FactSet. Le chiffre d'affaires a progressé de 2,1% à 6,53 milliards de dollars alors que le marché visait 6,44 milliards de dollars. La croissance organique a atteint 2,8%.

PFIZER

Pfizer devrait ouvrir en hausse après avoir relevé ses objectifs 2017. Le laboratoire pharmaceutique américain vise désormais un chiffre d'affaires compris entre 52,4 milliards de dollars et 53,1 milliards de dollars. La précédente fourchette était de 52 milliards de dollars - 54 milliards de dollars. La société vise également un bénéfice net par action ajusté compris entre 2,58 dollars 2,62 dollars. L'objectif précédent était un bénéfice par action ajusté compris entre 2,54 dollars et 2,60 dollars.

REGENERON

Sanofi et son partenaire américain Regeneron annoncent que l'étude expérimentale de phase 3 évaluant le dupilumab dans le traitement de l'asthme sévère corticodépendant de l'adulte et de l'adolescent a atteint son critère d'évaluation primaire et ses principaux critères d'évaluation secondaires. Le dupilumab a permis de réduire significativement le recours aux corticoïdes et les crises d'asthme et d'améliorer la fonction respiratoire des patients concernés.

UNDER ARMOUR

Under Armour devrait ouvrir en forte baisse après avoir lancé un profit warning. La marque sportive s'attend désormais à une croissance des ventes comprise entre 0% et 5% contre une croissance comprise entre 9% et 11% auparavant et à un bénéfice par action compris entre 18 cents et 20 cents contre une fourchette précédente de 37 cents - 40 cents. Au troisième trimestre, Under Armour a publié un bénéfice net de 54,2 millions de dollars soit 12 cents par action contre 128,2 millions de dollars et 29 cents l'année dernière.