Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Le temps du rebond

AOF - 26 mars 2018


(AOF) - Wall Street rebondit à l'approche de la mi-séance alors que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine semblent s’apaiser. Pékin a fait un geste en promettant d'ouvrir davantage ses marchés. Par ailleurs, les observateurs rappellent que les discussions entre les deux pays se poursuivent et que ces derniers feront sans doute preuve de pragmatisme pour ne pas pénaliser leurs économies. Au chapitre des valeurs, International Paper a essuyé un nouveau refus de Smurfit Kappa. Vers 17h20, le Dow Jones gagne 1,37% à 23 856,13 points. Le Nasdaq grimpe de 1,23% à 7 078,70 points.

DBV Technologies progresse de 1,27% à 22,29 dollars sur le Nasdaq. Les investisseurs sont rassurés par le succès de l'augmentation de capital de 172,5 millions de dollars (soit environ 140,8 millions d'euros) lancée vendredi dernier en Europe et aux Etats-Unis. Une victoire qui témoigne de l'engouement persistant des investisseurs pour la société développant la plate-forme technologique d'immunothérapie Viaskin. Les capitaux levés doivent permettre au groupe de financer le développement et la commercialisation de Viaskin Peanut, son produit le plus avancé.

Les chiffres économiques du jour

Aucun indicateur n'est attendu.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BOEING
Boeing a livré hier le tout premier appareil 787-10 Dreamliner à la compagnie Singapore Airlines. Par ailleurs, le groupe serait bien placé pour décrocher une commande auprès de la compagnie American Airlines pour son 787 Dreamliner, selon les informations de Reuters publiées vendredi soir. Le groupe aéronautique américain devancerait ainsi son concurrent européen Airbus et son A330neo. Citant des sources du secteur aérien, Reuters évoquait une commande d'environ 25 à30 avions long-courriers. De son côté, American Airlines a déclaré que son choix n'était pas encore arrêté.

DANA
L'équipementier automobile américain Dana relève aujourd'hui son offre de 140 millions de dollars (+8,6%) en numéraire sur les activités automobiles du britannique GKN, afin de contrer l'offre hostile de la société d'investissement britannique Melrose. Avec cette nouvelle proposition, GKN recevrait 1,77 milliard de dollars en numéraire après déduction d'environ un milliard de dollars liés au transfert du déficit du régime de retraite de l'entité fusionnée avec Dana.

DROPBOX
Dropbox, qui a réussi de belle manière son entrée en Bourse vendredi en progressant de plus de 35%, est encore attendu en hausse. Son prix d'introduction avait été fixé hier à 21 dollars, un prix supérieur à la fourchette indicative de 18 à 20 dollars, étant donné la vigueur de la demande. Pour la même raison, cette fourchette avait été relevée par rapport à son estimation initiale de 16 à 18 dollars.

INTERNATIONAL PAPER
International Paper doit encore revoir sa copie. Le producteur irlandais d'emballages à base de papier Smurfit Kappa a rejeté l'offre améliorée de son concurrent américain. Il continue de penser que ce dernier le sous-valorise et que l'opération n'a, de toute façon, aucun sens stratégique. International Paper a proposé aux actionnaires de Smurfit 25,25 euros par action en numéraire contre une précédente offre de 22 euros et 0,3 nouvelle action International Paper. Le marché prend acte du refus de cette proposition à 9,5 milliards d'euros.

LOWE'S
Lowe's annonce à l'instant le départ prochain de son PDG Robert A. Niblock après 25 ans dans l'entreprise, dont 13 à sa tête. Le distributeur de matériel de bricolage a lancé le processus de recherche de son successeur et, en attendant Robert A. Niblock assure l'intérim.