Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés repartent de l'avant

AOF - 07 décembre 2017


(AOF) - Les observateurs prévoyaient l'obscurité à Wall Street aujourd'hui, on leur a donné la lumière. Après un début de séance timide, les marchés actions américains sont repartis à la hausse. Ignorant le risque politique au Proche-Orient, les investisseurs continuent d'être soulagés par les avancés des négociations concernant la réforme fiscale tant attendue. Au chapitre des valeurs, Lululemon bondit sur de bonnes nouvelles. GE prend le tête du Dow Jones, soutenu par l'annonce de suppressions de postes. A 17h25, le Dow Jones gagne 0,22% à 24 195 points. Le Nasdaq grimpe de 0,62% à 6 818 points.

Lululemon Athletica bondit de 8,54% à 73,44 dollars, au plus haut depuis septembre 2016, après une publication positive à de nombreux égards. Le spécialiste des équipements de yoga a d'abord annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions pour 200 millions de dollars, à réaliser dans les deux ans en fonction des conditions de marché. Ensuite, Lululemon a relevé ses prévisions de résultats annuels.

Les chiffres économiques du jour

236 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 1 décembre, à comparer avec le consensus Reuters de 240 000 et 238 000 la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALIBABA/FORD
Alibaba et Ford étudient un partenariat dans le cloud, l'intelligence artificielle et la connectivité. L'objectif est de déboucher sur la vente de véhicules de marque Ford sur la plateforme en ligne, la T-Mall, d'Alibaba.

BROADCOM
Au quatrième trimestre, clos le 29 octobre, Broadcom a publié un résultat net de 636 millions de dollars soit 1,50 dollar par action contre une perte de 632 millions de dollar et 1,59 dollar par action il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 4,59 dollars. Le consensus FactSet attendait 4,52 dollars par action. Le spécialiste des semi-conducteurs a réalisé un chiffre d'affaires de 4,84 milliards de dollar contre 4,14 milliards de dollars l'année dernière. Les analystes attendaient un chiffre d'affaires de 4,83 milliards de dollars.

DOLLAR GENERAL
Le distributeur discount Dollar General est attendu en hausse à Wall Street en raison de revenus dynamiques. Au troisième trimestre, clos début novembre, le bénéfice net a atteint 252,5 millions de dollars, soit 93 cents par action, contre respectivement 235,3 millions de dollars et 84 cents, un an plus tôt. Les ouragans ont eu un impact négatif de 5 cents au niveau du bénéfice par action. Le consensus FactSet s’élevait à 94 cents. Les ventes ont progressé de 11% à 5,90 milliards de dollars alors que le marché visait 5,79 milliards.

GENERAL ELECTRIC
Le conglomérat General Electric a annoncé son intention de supprimer 12 000 postes dans le cadre de la restructuration de sa division énergie. Ce qui représente environ 18% de l’effectif de GE Power, selon Bloomberg. GE Power a précisé que les mesures prises précédemment combinées à cette baisse des effectifs lui permettront d’atteindre son objectif d’un milliard de dollars d’économies en 2018. Ces actions entrent dans le cadre de la volonté de General Electric de réduire ses coûts de 3,5 milliards de dollars en 2017 et 2018 au niveau de l’ensemble de l’entreprise.

LULULEMON ATHLETICA
Lululemon Athletica se prépare une séance faste à Wall Street après la salve d'annonces faites hier soir après la clôture. Le spécialiste des équipements de yoga a d'abord annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions pour 200 millions de dollars, à réaliser dans les deux ans en fonction des conditions de marché. Ensuite, Lululemon a relevé ses prévisions de résultats annuels.