Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les tensions sur le marché obligataire éclipsent les bonnes publications du jour

AOF - 25 avril 2018


(AOF) - Les marchés américains évoluent proches de leurs niveaux d’équilibres à la mi-séance, les tensions sur le marché obligataire éclipsant les bonnes publications trimestrielles du jour. Le rendement du 10 ans américain s’est installé de manière pérenne au-dessus des 3%, rendant plus attrayant mécaniquement cette classe d’actif aux dépens des marchés actions. Du côté des entreprises, Boeing, Amgen et Viacom voient leurs performances trimestrielles saluées, à l’inverse de Twitter. Vers 17h30, le S&P 500 cède 0,1% à 2 632,8 points et le Nasdaq prend 0,13% à 7 015,3 points.

L’américain Boeing s’offre un vol en première classe mercredi sur les marchés américains, où il progresse de presque 4% à 341,53 dollars. Et pour cause : le groupe aéronautique a dévoilé des résultats trimestriels nettement supérieurs aux attentes des analystes et relevé ses prévisions pour l’exercice 2018. Ainsi, Boeing a réalisé un bénéfice net de 2,48 milliards de dollars sur le premier trimestre 2018, soit 4,15 dollars par action, à comparer avec 1,58 milliard de dollar, soit 2,54 dollars par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action ressort à 3,64 dollars, dépassant le consensus qui s'établissait à 2,58 dollars.

Les chiffres économiques du jour

Les stocks de brut ont augmenté de 2,2 millions de barils lors de la semaine du 20 avril, a annoncé l'Agence américaine d'information sur l'énergie. Les spécialistes interrogés par Reuters ont été pris à contre-pied et anticipaient une baisse de 2 millions de barils.

Les valeurs à suivre aujourd'hui



AMGEN
Amgen a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé sa prévision annuelle. La biotech américaine a réalisé au premier trimestre 2018 un bénéfice net de 2,31 milliards de dollars, en hausse de 11,6%. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 3,47 dollars. Les analystes tablaient sur 3,22 dollars, selon FactSet. Le chiffre d'affaires a progressé de 2% à 5,55 milliards, un montant au-dessus du consensus qui le donnait à 5,43 milliards. Pour 2018, Biogen table sur un BPA à la norme GAAP compris entre 11,3 et 12,28 dollars.

COMCAST

Le câblo-opérateur américain Comcast a annoncé une offre en numéraire de 1250 pence par action pour racheter le groupe britannique de télévision par satellite, Sky. Celui-ci est ainsi valorisé 22 milliards de livres. Ce prix représente une prime de 13% par rapport au cours du 26 février, le jour avant que Comcast annonce envisager une offre sur Sky. L'opération, qui devrait être finalisée d'ici la fin de l'année, devrait être relutive sur le free cash flow de Comcast dès la première année de l'opération, hors les éléments exceptionnels liés à l'acquisition.


TEXAS INSTRUMENTS
Le fabricant de semi-conducteurs Texas Instruments a dévoilé hier soir des résultats supérieurs aux anticipations. Au premier trimestre, le concurrent de STMicroelectronics a enregistré un bond de 37% de son bénéfice net à 1,366 milliard de dollars, soit 1,35 dollar par action. Corrigé de l’impact positif de la baisse des impôts, le bénéfice par action est ressorti à 1,21 dollar, soit 10 cents de mieux que le consensus Reuters. Le chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 11% à 3,79 milliards de dollars, dépassant les attentes de Wall Street : 3,65 milliards de dollars.

TWITTER

Twitter a dévoilé les résultats trimestriels supérieurs aux attentes et annoncé une hausse de 10% sur un an du nombre d'utilisateurs actifs quotidiens. Le nombre d'utilisateurs mensuels a, lui, progressé de 3% à 336 millions. Le consensus FactSet tablait sur 334 millions. Au premier trimestre 2018, le site de micro-blogging a réalisé un bénéfice de 61 millions de dollars contre une perte de 61,6 millions un an plus tôt.Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 16 cents. Les analystes tablaient sur 12 cents. Le chiffre d'affaires a grimpé de 21% à 665,9 millions.

VIACOM

L'américain Viacom publie des résultats trimestriels supérieurs aux attentes des analystes. Ainsi, le groupe de médias a réalisé un bénéfice net de 256 millions de dollars lors du deuxième trimestre de son exercice 2018 (clos au 31 mars), soit 64 cents par action, à comparer avec 121 millions, soit 34 cents par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action ressort à 92 cents, dépassant le consensus FactSet qui s'établissait à 79 cents.