Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street en baisse limitée mais en baisse tout de même...

AOF - 23 mai 2018


(AOF) - Wall Street prolonge sa baisse entamée hier dans un contexte de retour de l'aversion au risque. Le déclencheur en a été la sortie de Trump affirmant que le compte n'y était pas dans les négociations commerciales avec la Chine. Un accord semble donc plus difficile à trouver que ce que laissaient supposer les déclarations des derniers jours. En quête de valeurs refuge, les investisseurs se sont rués sur les taux longs qui ont chuté, emportant les valeurs financières. Ralph Lauren, Lowe's et Tiffany ont échappé à la baisse grâce à leurs résultats. Le DJ perd 0,48% à 24 714 pts et le S&P 0,34%.

Comcast perd 1,91% à 31,91 dollars après avoir officialisé son entrée sur le ring contre Walt Disney. Le groupe de médias, maison-mère de NBCUniversal, a annoncé qu'il se trouve dans une "phase avancée de préparation" d'une offre 100% en cash sur certains actifs (studios de télévision et de cinéma, activités dans le câble et télévision à l'international) de 21st Century Fox (+1,07% à 38,58 dollars). Comcast assure qu'elle sera supérieure à celle de Disney (-1% à 103 dollars), lancée mi-décembre et qui valorise ces mêmes actifs de Fox 52,4 milliards de dollars.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, 662 000 logements neufs ont été vendus en avril après 672 000 (révisé de 694 000) en mars. Le consensus Reuters était de 679 000.

Aux Etats-Unis, l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) IHS-Markit Composite est ressorti à 55,7 en mai contre 54,9 en avril, au plus haut depuis trois mois. Dans le détail, le PMI flash Manufacturier est passé de 56,5 à 56,6 et le PMI Services de 54,6 à 55,7.

Enfin, le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed sera dévoilé à 20h.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ACCENTURE
Accenture a annoncé le rachat de la société de marketing digital chinoise, HO communication. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés. HO communication emploie plus de 200 personnes en Chine, qui servent plus de 100 sociétés chinoises et internationales.

COMCAST/21ST CENTURY FOX/WALT DISNEY
Comcast confirme aujourd'hui qu'il est dans une "phase avancée de préparation" d'une offre 100% en cash sur certains actifs de 21st Century Fox, qui sera supérieure à celle que Walt Disney prévoit également de lancer. Comcast vise précisément les mêmes actifs que le groupe de divertissement, qui n'incluent pas Fox News Channel, Fox Business Network et Fox Broadcasting.

GENERAL CABLE
General Cable a indiqué ne pas être "au courant" de la moindre enquête du Département américain de la justice à son encontre. Le fabricant de câbles, en cours de rachat par Prysmian, a fait cette mise au point suite à des rumeurs de presse faisant état d'une procédure lancée contre le groupe américain. "D'après ce que nous en savons, nous restons en conformité avec l'accord à l'amiable signé avec les autorités en décembre 2016", assure General Cable.

HEWLETT PACKARD ENTERPRISE
Hewlett Packard Enterprise a publié un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes et relevé ses objectifs annuels. Au deuxième trimestre, clos fin avril, de l'exercice 2018, le groupe américain spécialisé dans les matériels et services informatiques pour entreprises a dégagé un bénéfice net de 778 millions de dollars, soit 49 cents par action, contre une perte de 612 millions de dollars, ou 37 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 34 cents, soit 3 cents de plus que le consensus.

LOWE'S
Lowe's dévoile aujourd'hui ses résultats du premier trimestre, après avoir dévoilé hier le nom de son futur patron : Marvin Ellison, futur ex-n°1 de JCPenney. Lowe's a donc vu son bénéfice net bondir de 64% au premier trimestre clos début mai pour atteindre 988 millions de dollars ou 1,19 dollar par action. Les ventes de l'enseigne de bricolage ont augmenté pour leur part de 3%, à 17,36 milliards de dollars, dont +0,6% en comparable. Le consensus Zacks était à 1,22 dollar par action et 17,44 milliards de dollars de ventes.

MACY'S
Macy's a recruté Paula Price comme directrice financière. L'actuelle titulaire du poste, Karen Hoguet, quittera ses fonctions d'ici la fin de l'exercice 2018 et restera conseillère pendant une période de transition qui s'étendra jusqu'en février 2019. Paula Price est actuellement à Harvard et a été directrice financière d'Ahold USA.

OMNICOM
C'est un symbole dont WPP se serait sans doute bien passé. Selon le média de référence AdAge, le groupe britannique a perdu le budget HSBC au profit d'Omnicom. AdAge fait état d'estimations qui chiffrent à 400 millions de dollars le budget HSBC. Le groupe britannique et les analystes savaient que la période de revue des budgets qui se déroule actuellement était à hauts risques. D'abord, en tant que détenteur de nombreux contrats parmi ceux qui sont revus, WPP devait assumer son bilan.

RALPH LAUREN
Ralph Lauren a renoué avec les bénéfices au quatrième trimestre clos début mars, à hauteur de 41,3 millions de dollars contre une perte de 204 millions un an plus tôt. Ramené au nombre d'actions en circulation, ce bénéfice a représenté 50 cents par titre. Ajusté des éléments exceptionnels, il ressort à 90 cents. Les ventes trimestrielles de Ralph Lauren, de leur côté, ont reculé de 2% à 1,529 milliard de dollars. Le consensus FactSet était à 83 cents de bénéfice par action ajusté et 1,49 milliard de dollars de ventes.

TARGET
Target a dévoilé un bénéfice net de 718 millions de dollars au titre du premier trimestre clos début mai, en croissance de 5,9%. Il a représenté 1,33 dollar par action. En données ajustées, il ressort à 1,32 dollar. Les ventes trimestrielles de la chaine de supermarchés ont augmenté de 3,4% à 16,78 milliards de dollars, dont 3% en comparable. Le consensus Zacks était de 1,38 dollar par action et 16,53 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

TESLA/SNAP
Tesla a confirmé hier soir à Reuters que Stuart Bowers, le vice-président de l'ingénierie de SNAP (créateur de Snapchat), rejoindra le groupe au poste de vice-président de l'ingénierie. Il travaillera notamment sur le logiciel de pilotage automatique. Le média américain Cheddar était le premier à avoir fait état de rumeurs allant en ce sens.

TIFFANY & CO
La séance s'annonce brillante pour Tiffany & Co. Le joailler new-yorkais a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et annoncé un programme de rachats d'actions d'un milliard de dollars. Au premier trimestre de son exercice fiscal clos fin janvier, le groupe a réalisé un bénéfice net en hausse de plus de 50% à 142,3 millions de dollars, ou 1,14 dollar par action. Son chiffre d'affaires a grimpé de 15% à un milliard. Les ventes dans les boutiques ouvertes depuis plus d'un an ont progressé de 10%. Le consensus visait un BPA de 83 cents et des ventes de 959 millions.

URBAN OUTFITTERS
Urban Outfitters a multiplié son bénéfice net par 3,5 au premier trimestre clos fin avril, à 41,26 millions de dollars ou 38 cents par action. Les ventes trimestrielles du groupe ont augmenté de 12,4% à 855,68 millions de dollars. En données comparables, les ventes Retail (Urban Outfitters est aussi présent sur le segment Ventes en gros) ont bondi de 10%. FactSet visait 31 cents par action et 838 millions de dollars.