Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repousse encore ses limites

AOF - 04 décembre 2017


(AOF) - Wall Street a bel et bien évacué le léger regain d'aversion pour le risque qui s'est manifesté vendredi sur fond de nouvelles révélations dans "l'affaire russe", pour mieux savourer ce qui s'annonce comme le premier succès politique de Donald Trump depuis son investiture. Les investisseurs réagissent favorablement au vote de la réforme fiscale par le Sénat américain samedi, et la voient passer sans problème l'ultime obstacle de la commission mixte. Dans ce contexte, les indices américains font tomber de nouveaux records : le Dow Jones gagne 0,94% à 24 457 pts et le S&P 0,52% à 2 655 pts.

L'union fait la force. Pris en tenaille entre le politique, qui s'insurge contre l'inflation des prix des médicaments, et l'arrivée probable d'Amazon sur le marché, la chaîne de pharmacies CVS Health et l’assureur Aetna ont décidé de fusionner. L'opération est d'envergure, c'est même la plus grosse transaction de l'année à l'échelle mondiale. CVS Health, qui possède 10 000 des 18 000 drugstores des Etats-Unis, va débourser 69 milliards de dollars pour s'offrir le troisième assureur santé américain. En Bourse, Aetna gagne 1,4% à 183,84 dollars tandis que CVS perd 3,5% à 72,52 dollars.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les commandes à l'industrie ont baissé de 0,1% en octobre après avoir augmenté de 1,7% (révisé de +1,4%) en septembre. Le consensus Reuters les attendait en baisse de 0,4%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CVS/AETNA
La chaîne américaine de pharmacies CVS Health Corp a annoncé le rachat de l'assureur santé Aetna pour 69 milliards de dollars (58 milliards d'euros). Une telle opération avait été évoquée par Reuters fin octobre. Chaque actionnaire d'Aetna recevra 145 dollars en numéraire et 0,8378 action CVS Health Corp par titre détenu. Les actionnaires de l'assureur santé détiendront ainsi 22% du nouvel ensemble. La transaction devrait avoir un effet relutif compris entre 0% et 5% lors de la deuxième année après la finalisation de l'opération, celle-ci étant anticipée au second semestre 2018.

DISNEY/21ST CENTURY FOX
Disney et 21st Century Fox ont relancé les discussions concernant la cession de certains actifs de 21st Century, dont le groupe britannique de télévisions Sky, selon une information du Financial Times.

EXXON MOBIL
Exxon Mobil a confirmé le regroupement de ses divisions raffinage et marketing au sein d'une nouvelle entité baptisée ExxonMobil Fuels & Lubricants. Avec cette opération, la compagnie pétrolière entend mieux répondre aux besoins de ses clients et être plus concurrentielle sur le marché. Par ailleurs, le groupe envisage des investissements dans l'amont (pétrole et gaz) en Egypte, selon Reuters.

GENERAL CABLE
General Cable, qui avait lancé le 16 juillet dernier une revue stratégique de ses activités incluant une possible vente, a trouvé un acheteur en la personne de Prysmian. Le groupe coté à Milan, n°1 mondial du marché du câble, a mis 3 milliards de dollars sur la table, soit 30 dollars par action, pour convaincre les actionnaires de son concurrent américain. Ce prix représente une prime de plus de 80% par rapport au cours de clôture de General Cable le 14 juillet, la veille du lancement de sa revue stratégique, et encore de 37,6% par rapport au cours de vendredi.

QUALCOMM/BROADCOM
Après le refus de Qualcomm d’accepter son offre de rachat de 103 milliards de dollars, Broadcom engage les hostilités vis-à-vis du spécialiste des puces pour smartphones. Le groupe a présenté une liste de 11 candidats pour le conseil d’administration de sa cible. Les actionnaires de Qualcomm se prononceront sur cette liste lors de l’Assemblée générale programmée pour le 6 mars.

TECHNIPFMC
Conjointement avec Samsung Engineering et Tecnicas Reunidas, TechnipFMC a remporté un contrat de 4,2 milliards de dollars auprès de Bahrain Petroleum Company (Bapco) pour le programme de modernisation de Bapco (BMP). Le projet est situé sur la côte orientale de Bahreïn et concerne l'extension de la capacité de la raffinerie de Sitra de 267 000 à 360 000 barils par jour (BPD), l'amélioration de l'efficacité énergétique, la valorisation de la partie lourde du pétrole brut (le fond du baril), l'amélioration de la gamme de produits de la raffinerie et le respect des normes environnementales.

WELLS FARGO
USI Insurance Services a annoncé la finalisation de l’acquisition de Wells Fargo Insurance Services USA. Les activités acquises comprennent le courtage et le conseil en assurance, mais aussi l’assurance dommages de la banque américaine. Les détails financiers de la transaction n’ont pas été rendus public.