Bourse

Marchés

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street tente de panser ses plaies, la tech reste en première ligne

AOF - 28 mars 2018


(AOF) - Wall Street peine à rebondir après sa chute brutale d'hier. A l'approche de la mi-séance, le Dow Jones gagne 0,31% à 23 925 points mais le S&P 500 est à l'équilibre et le Nasdaq perd encore 0,93%. L'ajustement se prolonge donc sur les valeurs technologiques, parmi les principales responsables du rally de 2017 : outre l'indice dédié, le S&P subit aussi ce recul massif puisque Amazon, Netflix, Red Hat ou Intel font partie des plus fortes baisses de l'indice élargi. Les craintes d'un surcroit de réglementation et la rumeur d'une volonté de Trump de taxer plus fortement Amazon pèsent.

BlackBerry (+1,65% à 12,3 euros) échappe à la baisse des valeurs technologiques aux Etats-Unis grâce à des résultats meilleurs que prévu. Si l'activité de l’ancien fabricant de smartphones a continué de se contracter sur l’exercice, clos fin février, il a renoué avec les bénéfices. Les revenus du groupe spécialisé dans les logiciels et les services permettant de gérer et de sécuriser les réseaux mobiles ont chuté de près de 29% à 932 millions d’euros pour un bénéfice net de 405 millions de dollars, à comparer avec une perte nette de 1,2 milliard de dollars, un an plus tôt.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières ont augmenté de 3,1% en février après avoir baissé de 5% (révisé de -4,7%) en janvier. Le consensus Reuters était de +2,1%.

La croissance américaine a atteint 2,9% au quatrième trimestre aux Etats-Unis en rythme annualisé, dépassant le consensus Reuters s’élevant à +2,7%. Il s’agit d’une troisième estimation, la seconde était de +2,5%. L’indice des prix PCE, hors alimentation et énergie, a été confirmé à 1,9% sur cette période, en ligne avec les attentes.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BLACKBERRY
BlackBerry a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. L'ancien fabricant de smartphones, désormais reconverti dans les ventes de logiciels et de services, a réalisé au quatrième trimestre clos fin le 28 février une perte nette de 10 millions de dollars, contre 47 millions un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 5 cents alors que le consensus le donnait nul. Le chiffre d'affaires a baissé de 18,5% à 233 millions. Toutefois, dans les les logiciels et les services, il a grimpé de 19% à 216 millions. Le marché tablait sur 196 millions.

FACEBOOK
Facebook a annonce qu'il allait lancer, dans les prochaines semaines, de nombreuses mesures pour offrir aux utilisateurs un contrôle simplifié et maximal de leurs paramètres de confidentialité. " Nous devons rendre nos paramètres de confidentialité plus faciles à comprendre, à trouver et à utiliser ", a explique le plus important réseau social mondial.

LULULEMON ATHLETICA
Lululemon Athletica a dévoilé un bénéfice net de 119,76 millions de dollars au titre de son quatrième trimestre clos fin janvier, soit 88 cents. Il a reculé de 12%. Hors éléments exceptionnels, son bénéfice par action est ressorti à 1,33 dollar. Le chiffre d'affaires du fabricant d'équipements de yoga a progressé pour sa part de 18% au quatrième trimestre pour atteindre 928,8 millions de dollars. En données comparables, il a augmenté de 12%. Le consensus tablait sur un bénéfice par action ajusté de 1,27 dollar et un chiffre d'affaires de 912,4 millions.

TESLA
Le titre Tesla devrait encore être sous pression aujourd'hui à Wall Street, où les échanges en pré-ouverture laissent apparaître un recul supérieur à 2%. Le constructeur de véhicules électriques avait déjà plongé de 8,2% la veille, suite à l'enquête ouverte par le Conseil national de la sécurité des transports (NTSB) sur un accident ayant entrainé la mort du propriétaire d'une Tesla Model X. L'agence américaine souhaite notamment en savoir plus sur le rôle éventuel de l'Autopilot, un système de pilotage semi-automatique.

WALGREENS BOOTS ALLIANCE
Walgreens est attendu en hausse à l'ouverture. La chaîne américaine de pharmacies a publié des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre clos le 28 février. Le bénéfice net a atteint 1,35 milliard de dollars, contre 1,06 milliard un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA ajusté est ressorti à 1,73 dollar, au-dessus du consensus qui le donnait à 1,55 dollar. Le chiffre d'affaires est passé de 29,45 milliards à 33,02 milliards. Le marché tablait sur 32,2 milliards.