Bourse

Sociétés

AT&T cherche à rassurer sur son bilan

AOF - 08 août 2018


(AOF) - AT&T a prévenu, à l'occasion de la conférence Oppenheimer, que son dividende 2018 sera dans le bas de sa cible 60/70% du free cash flow, voire en dessous. L'opérateur télécoms qui vient d'absorber Time Warner a aussi l'intention de laisser à son Conseil d'administration la flexibilité nécessaire pour accroitre le dividende trimestriel. Enfin, AT&T a assuré que les acquisitions récemment annoncées (AppNexus et Otter Media notamment) seront financées par des cessions d'actifs en cours de négociations. Le groupe explore aussi des opportunités pour "monétiser des actifs non stratégiques".

Par ailleurs, le patron de AT&T, John Stephens, a assuré que son ratio d'endettement, qui a flambé avec l'acquisition de Time Warner, retrouvera son niveau historique de 1,8 fois l'Ebitda en 2022. Il devrait culminer à 2,9 en fin d'année 2018 puis redescendre en 2019 à 2,5.

Cette année, le free cash flow du groupe est attendu dans le haut de sa cible, autour de 21 milliards de dollars puis s'accroitre en 2019.