Bourse

Sociétés

AXA laisse les investisseurs sur leur faim avec ses résultats trimestriels

AOF - 03 novembre 2017


(AOF) - Axa (-2,77% à 25,475 euros), qui évolue toujours proche de son plus haut niveau depuis près de 10 ans, a subi des dégagements après avoir publié des résultats trimestriels sans grand relief. Les investisseurs en profitent donc pour prendre quelques bénéfices avant le grand rendez-vous du 14 novembre, date à laquelle l'assureur présentera sa nouvelle stratégie. Au troisième trimestre, Axa a enregistré un chiffre d'affaires de 21,08 milliards d'euros, en hausse de 13% sur un an.

Il reste toutefois inférieur de 1% au consensus : si la division Dommages a surperformé, les autres activités du groupe (gestion d'actifs et Vie, épargne, retraite) ont déçu.

Compte tenu de sa taille - 62% des revenus d'Axa en 2016 - c'est surtout l'atonie de l'activité Vie, épargne et retraite que soulignent les analystes. Outre le fait que son chiffre d'affaires a reculé de 3% au troisième trimestre, à 12,7 milliards d'euros contre un consensus de plus de 13 milliards, Barclays et UBS notent que l'apport des nouvelles affaires a été bien moins sensible que prévu.

Dans ce contexte, Axa a vu son chiffre d'affaires à neuf mois stagner à 75,4 milliards d'euros. Un autre indicateur très suivi, le ratio de solvabilité, est également resté à son niveau de 201% atteint au premier semestre. Le consensus espérait une légère amélioration à 203%, et les analystes attribuent cette contreperformance à la hausse de l'euro.

En dépit de ces chiffres peu engageants, Barclays et Deutsche Bank soulignent que Axa présente un mix d'activités qui continue à s'améliorer. "La dynamique prix dans la division Dommages semble durable, ce qui devrait soutenir la rentabilité", précise Barclays.