Bourse

Sociétés

BNP PARIBAS en léger repli, la déception sur le courtage FICC pèse

AOF - 01 août 2018


(AOF) - BNP Paribas perd 0,47% à 55,41 euros, son bénéfice net meilleur que prévu s’étant accompagné d’une performance décevante dans le courtage sur les Taux, crédit, changes et matières premières (FICC) pour le deuxième trimestre d’affilée. Entre avril et juin, la première banque française a enregistré un bénéfice net part du groupe quasi-stable de 2,39 milliards d'euros (-0,1%) pour un produit net bancaire de 11,2 milliards d'euros, en croissance de 2,5%.

Les analystes interrogés par Reuters étaient cependant moins optimistes et visaient respectivement 2,065 milliards et 10,933 milliards d'euros.

Les investisseurs attribuent cette surperformance à la baisse du coût du risque, -14,4% à 567 millions d'euros et aux services financiers à l'international. Ces derniers qui recouvrent notamment les crédits au particulier, la banque privée, l'assurance et BancWest ont vu leurs revenus augmenter de 8,7% à 4,28 milliards d'euros, de même que le bénéfice imposable, qui est ressorti à 1,53 milliard de dollars.

La déception pour BNP Paribas est également logée au niveau du FICC, dont le produit net bancaire a reculé de 17,4% à 729 millions d'euros après avoir chuté de 31,4% au premier trimestre. La banque a mis en cause une activité de la clientèle toujours faible sur les taux en Europe et un contexte de marché défavorable sur le change et le crédit. La volatilité a en effet été faible au deuxième trimestre.

BNP Paribas a en revanche dévoilé une progression de 12,1% à 718 millions d'euros des revenus du courtage actions.

S'agissant de sa solidité financière, le ratio de fonds propres durs est ressorti à 11,5%, en repli de 0,1 point. Le ratio de levier de Bâle 3 plein s'établit à 4%.