Bourse

Marchés

Bourses : regain d’inquiétudes sur le dossier commercial et statistiques désappointantes

AOF - 23 mai 2018


(AOF) - Les marchés européens ont clôturé nettement dans le rouge ce mercredi, dans un contexte marqué par un regain des inquiétudes sur le dossier commercial sino-américain et des indicateurs économiques décevants. Ainsi, le CAC 40 a lâché 1,32% à 5 565,85 points et l’Eurostoxx 50 a perdu 1,34% à 3 539,11 points. Outre-Atlantique, les marchés américains n’ont pu tenir lieu de locomotive : à la mi-séance, le S&P 500 recule de 0,34% et le Nasdaq de 0,17%.

Si l'heure semblait à la détente en début de semaine, notamment avec l'ouverture par la Chine de son marché automobile, Donald Trump a fait savoir hier qu'il n'était pas satisfait des négociations en cours. Les dossiers sur la propriété intellectuelle et l'équipementier ZTE figurent parmi les points noirs.

De plus, les indices flash PMI publiés partout en Europe ce matin se sont révélés en dessous des attentes. L'indice flash PMI composite d'IHS-Markit de mai est ressorti à 54,1, en repli par rapport aux 55,1 d'avril et inférieur au consensus (55). De ce fait, la croissance en zone euro s'est repliée à un plus bas de 18 mois en mai.

Enfin, l'imminence de la publication des "minutes" de la Fed, à 20 heures, a clairement incité les opérateurs à la prudence.

En conséquence, il n'est guère étonnant qu'ils se soient dirigés vers le marché obligataire, plus sûr, ce qui a fait mécaniquement baisser les rendements des emprunts d'état (-3 points de base pour l'OAT française, -6 points pour le Bund allemand ou encore -5 points pour le 10 ans américain).

Sur le front des valeurs, le moteur de Renault (-5,36%) s'est sévèrement grippé suite aux propos de Carlos Ghosn, son PDG, douchant les espoirs des investisseurs d'une fusion à court terme avec Nissan. Derichebourg a plongé de plus de 17%, pénalisé par des résultats semestriels jugés décevants. Quant à lui, Euronext (-6,27%) a pâti de la dégradation de la recommandation d'UBS, de Neutre à Vendre.