Bourse

Sociétés

CAPGEMINI : le levier opérationnel déçoit

AOF - 27 juillet 2018


(AOF) - Capgemini (-3,13% à 113,25 euros) affiche l’un des plus forts replis de l’indice CAC 40 en dépit du relèvement de son objectif de croissance 2018. Le groupe de conseil et de services informatiques vise désormais une progression du chiffre d’affaires à taux de change constants légèrement supérieure à 7% contre une croissance comprise entre 6% et 7% précédemment.

Capgemini est plus optimiste après avoir déjà fait mieux que son objectif au premier semestre : les revenus ont augmenté de 8% à taux de change constants à 6,467 milliards d'euros. La croissance organique s'est établie à 6,4%, dont 6,7% au deuxième trimestre. Cette dernière est supérieure au consensus s'élevant à 5,5%.

On note pour autant un levier opérationnel limité, d'où la déception des investisseurs.

La marge opérationnelle a atteint 707 millions d'euros, en progression de 5%. Elle représente 10,9% du chiffre d'affaires, en augmentation de 20 points de base sur un an principalement du fait de l'amélioration de la profitabilité en Europe continentale. Le taux de marge opérationnelle est ainsi ressorti conforme aux attentes en dépit du surcroit de croissance.

Pas non plus de bonne nouvelle au niveau de l'objectif de résultats. Capgemini a réaffirmé sa prévision d'une marge opérationnelle comprise entre 12% et 12,2% et l'atteinte d'un free cash-flow organique supérieur à 1 milliard d'euros.

Goldman Sachs estime que les objectifs du groupe sont prudents et il s'attend à ce que le taux de marge opérationnelle de Capgemini soit supérieur à son objectif, l'effet de levier faisant alors son apparition.