Bourse

Sociétés

CARREFOUR : l'accord avec GOOGLE alimente la confiance dans le plan Bompard

AOF - 12 juin 2018

(AOF) - Carrefour (+3,13% à 15,5 euros) est resté bien installé à la première place du CAC 40 après l'annonce de son partenariat avec Google. Ce dernier se déclinera en trois volets. D'abord, l'offre e-commerce de Carrefour va être déployée dans l'écosystème Google (Google Shopping, Assistant Google en France...) d'ici début 2019. Ensuite, Carrefour et Google vont ouvrir un Lab d’innovation cet été, dont les travaux seront axés sur l'intelligence artificielle. Enfin, le partenariat prévoit le lancement d'un programme de formation pour accélérer la transformation digitale de Carrefour.

Plus d'un millier de collaborateurs de Carrefour seront formés, dans les six prochains mois, avec l'appui de Google. La suite de solutions bureautiques et collaboratives Gsuite (Gmail, Calendrier, Drive, Docs. etc.) sera déployée auprès de 160 000 collaborateurs de Carrefour. Enfin, l'utilisation de l'infrastructure de Google Cloud Platform au sein de Carrefour sera accélérée.

Pour Carrefour, le principal avantage de ce partenariat n'est sans doute pas financier. Le communiqué des deux sociétés ne mentionne aucun chiffre concernant par exemple la répartition des ventes qui passeront par les plateformes Google. "Google a récemment ouvert sa plateforme à des distributeurs aux Etats-Unis, comme il le fait avec Carrefour, et les entreprises qui y participent ont enregistré des impacts positifs tant en termes de fidélisation des clients que de taille du panier moyen. Le marché ainsi adressé est sans doute réduit mais pourrait croitre rapidement", commente sobrement UBS. Sans être décisif, l'accord avec Google devrait tout de même aider Carrefour à atteindre son objectif 2022 d'un chiffre d'affaires en ligne de 5 milliards d'euros contre 850 millions en 2017.

Au-delà, des éléments plus immatériels sont sans doute plus importants derrière cet accord. Il confirme d'abord le goût de la nouvelle direction de Carrefour pour les partenariats qui lui permettent de mobiliser peu de capitaux. Il montre aussi la capacité d'innovation, "l'ouverture aux idées neuves" (dixit UBS) et la qualité d'exécution dont fait preuve l'équipe Bompard. En place depuis l'automne dernier, elle a annoncé ces derniers un accord dans les achats avec Système U et Fnac Darty, un partenariat avec Tencent, l'acquisition de Showroomprivé et des accords avec les syndicats pour se désengager de Dia.