Bourse

Sociétés

CASINO a chuté, le rapprochement avec Auchan n'a pas convaincu

AOF - 03 avril 2018


(AOF) - Casino a été emporté par la vague vendeuse qui a déferlé sur le marché parisien : alors que le CAC 40 a cédé 0,29%, le titre du distributeur a lâché 2,44% à 38,84 euros. Casino gagne toutefois encore 2,08% en cinq séances grâce au rapprochement dévoilé la semaine dernière avec Amazon. Outre le fait qu'il souffre sans doute de prises de bénéfices, Casino a visiblement déçu certains investisseurs en annonçant la fin de son partenariat dans les achats avec Intermarché et son remplacement par un accord, en cours de négociation, avec Auchan.

Ce partenariat concernera les activités des deux groupes sur tous les marchés où ils opèrent, la France bien sûr mais aussi l'Amérique latine, l'Asie ou encore l'Europe de l'Est. Il portera aussi bien sur les achats en alimentaire qu'en non-alimentaire.

Ce type de deal est habituel dans le secteur de la distribution. Il permet aux acteurs du secteur d'accroitre leur poids dans les négociations avec les fournisseurs. En effet, en additionnant les parts de marché de Casino et celles d'Auchan - 11,4% et 10,7% respectivement selon la dernière étude Référenseigne de Kantar Worldpanel - les deux partenaires assurent aux fournisseurs des débouchés plus importants et peuvent ainsi négocier des prix plus bas. Des accords de ce type sont régulièrement signés : Casino est par exemple déjà partenaire de Dia et de Conforama sur des segments de marché spécifiques (non-alimentaire et marques de distributeur).

Vers une centrale d'achat commune Casino/Auchan/Système U ?

Mais, pour Bernstein, Casino ne sort pas gagnant dans ce dossier car son ancien partenaire, Intermarché, affiche une part de marché plus importante (14,6% selon Kantar Worldpanel) qu'Auchan et une croissance plus forte. Tout au plus la fin du partenariat avec les Mousquetaires pourrait-elle les affaiblir s'ils ne parviennent pas à nouer un autre partenariat avec une autre enseigne.

Le bureau d'études met tout de même en lumière un élément qui pourrait rendre ce partenariat plus favorable pour ses signataires. Dans leur communiqué, Auchan et Casino indiquent qu'ils "proposeront d'associer à cette nouvelle dynamique leurs actuels partenaires à l'achat". Pour Bernstein, Système U et ses 10,4% de parts de marché pourrait faire figure de favori pour rejoindre cette alliance. Si ce scénario se concrétisait, le trio afficherait une part de marché supérieure à 30%. Ils auraient alors un avantage concurrentiel indéniable lors des négociations de prix alors que Leclerc, le n°1 français, pointe à 21% de part de marché.

"L'ajout d'un troisième distributeur à cette alliance se traduirait par des économies plus importantes que celles prévues par l'accord Casino/Intermarché. Nous les estimons pour Casino entre 10 et 30 millions d'euros", indique Bernstein.