Bourse

Sociétés

CASINO a décroché de plus de 4% après le fort abaissement d'objectif d'un broker

AOF - 29 août 2018

(AOF) - Trois semaines après la note de Bernstein, qui avait entrainé une chute de 6% de Casino, le titre du distributeur est de nouveau sous la pression d’un broker. L’action Casino a cédé 4,52% à 31,10 euros. Credit Suisse, qui s’inquiète de la structure complexe et de l’endettement du groupe, a sabré son objectif de cours, de 42,25 euros à 31,65 euros, et confirmé son opinion Neutre. Le bureau d’études qui juge déjà élevé l’endettement du groupe s’attend à ce qu’il augmente encore.

" L'Ebitda en France est en progression constante depuis 2014, mais il n'est pas clair quelle part de cette croissance vient de la cession de magasins non rentables", explique l'intermédiaire.

Credit Suisse a aussi analysé le profil de la dette de la maison-mère Rallye et en a conclu que si elle peut refinancer sa dette, une poursuite de la baisse de Casino pourrait lui poser des problèmes.

Il ajoute que le dividende de Casino (3,12 euros par action) est la principale source de cash de Rallye et il pourrait être menacé en raison de la faiblesse de la génération de cash flow du distributeur.

Le spécialiste souligne que beaucoup reste à faire question désendettement du distributeur. Il prévient que si Casino cède des actifs pour ensuite les louer, le marché considérera ces opérations comme du refinancement et non un désendettement. Le concurrent de Carrefour a annoncé en juin vouloir céder pour 1,5 milliard d'euros d'actifs, dont la moitié cette année et le solde début 2019.

Dans sa note, l'analyste a aussi réduit la valorisation de Cnova de 899 à 323 millions d'euros et l'immobilier hors Mercialys de 400 à 240 millions d'euros. Le premier est désormais valorisé sur la base de 0,25 fois ses revenus (vs 0,75 fois auparavant) pour prendre en compte le besoin continu de fonds de roulement et d'investissements opérationnels et une piètre croissance.