Bourse

Sociétés

CASINO reste la cible de Muddy Waters

AOF - 07 novembre 2017


(AOF) - Carson Block continue à roder autour de Casino. Deux ans après la publication d'une étude au vitriol contre le distributeur, le patron de Muddy Waters maintient la pression, accusant le groupe d'avoir payé un enquêteur pour tenter d'obtenir des informations sur les informations qu'il détiendrait encore sur le groupe. Ce limier, identifié depuis par la presse américaine comme étant Jean-Charles Brisard, se serait fait passer pour un journaliste du Wall Street Journal, mais aussi pour un représentant de l'AMF, pour tenter d'arriver à ses fins.

"Cela fait presque deux ans que nous avons publié notre première note sur Casino et le fait que l'entreprise emploie des enquêteurs pour usurper l'identité de journalistes et de fonctionnaires du gouvernement montre le mépris du management pour l'éthique et les règles ", a déclaré Carson Block.

Du côté de Casino, on dénonce "une nouvelle et faible tentative de déstabiliser le groupe et une manière de détourner l'attention des actes illégaux commis par Muddy Waters en France". Le groupe avait ainsi saisi l'AMF, qui a ouvert une enquête, pour manipulation de cours après la chute du titre qu'avait entrainée la première étude de Muddy Waters.

Interrogé par AOF sur les liens présumés avec Jean-Charles Brisard, Casino a opposé une fin de non-recevoir, déclarant que ses relations professionnelles avec des tiers "sont confidentielles et relèvent du secret des affaires."