Bourse

Sociétés

CELLECTIS malmené après ses résultats annuels

AOF - 13 mars 2018


(AOF) - Cellectis a abandonné 5,05% à 25,94 euros après la présentation de ses résultats 2017. Un repli à relativiser. Depuis le début de l'année, le titre de la start-up spécialisée dans l’immunothérapie – une approche qui consiste à renforcer le système immunitaire pour l’aider à lutter contre la maladie – affiche encore un gain de 8%. Sans surprise, la perte nette s'est lourdement creusée l'an dernier, passant de 8,6 millions de dollars à 50,4 millions, en raison notamment d'une base de comparaison défavorable au niveau du chiffre d'affaires.

En 2016, la biotech française, cotée à Paris et au Nasdaq, avait enregistré un paiement de 22,7 millions de dollars de la part de son partenaire Servier, un versement lié aux bons résultats le traitement du premier patient de l'étude clinique de Phase I de UCART19.

Ce produit candidat fondé sur des cellules CAR-T " allogéniques ingénierées " avec la technologie Talen, inventé par le groupe, ciblant la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA), est en effet licencié en exclusivité à Servier.

Surtout, le groupe a communiqué une trésorerie de 297 millions de dollars grâce notamment à l'IPO de sa filiale Calyxt en juillet dernier sur le Nasdaq. L'opération a généré un produit de 38 millions de dollars pour Cellectis.

Au rythme de consommation actuel (52 millions de dollars), celle-ci devrait suffire pour plus de 5 ans.

Concernant le newsflow clinique, UCART19 devrait publier des données cliniques supplémentaires d'ici fin 2018 alors que d'autres résultats de deux études cliniques de phase 1 seront présentés le 21 mars prochain lors d'un congrès majeur à Lisbonne.

La phase 1 d'UCART123 continue après la reprise de l'essai en décembre dernier, a précisé la biotech.

Enfin, cette dernière a annoncé que la campagne de production selon les normes de l'OMS BPF (bonnes pratiques de fabrication) d'un troisième candidat, UCART22, avait été initiée. La présentation d'un IND (Investigational New Drug) à la FDA au cours du premier semestre 2018 est programmée.