Bourse

Conseil

CIMENTIERS : Oddo BHF s'attend à des cessions d'actifs importantes dans les émergents

AOF - 05 juillet 2018


(AOF) - Les cimentiers, notamment européens, pourraient se lancer dans une opération de nettoyage de leurs portefeuilles d'actifs dans les pays émergents, estime Oddo BHF dans une note sectorielle publiée ce jeudi. "Au-delà des surcapacités cimentières et de la concurrence exacerbée d’acteurs à bas coûts, les cimentiers connaissent des difficultés non négligeables pour remonter le cash piégé dans les pays émergents", explique l'analyste.

Ainsi, l'irlandais CRH a d'ores et déjà annoncé des initiatives pour poursuivre la rotation de ses actifs entamée en 2015. La société a lancé la revue stratégique de son activité de distribution en Europe et devrait réaliser 1,5 à 2 milliards de dollars de cessions d'actifs à moyen terme. Oddo BHF estime que CRH ne s'arrêtera pas en si bon chemin et, à plus long terme, sera aussi vendeur de sa filiale aux Philippines compte tenu de la faible remontée de cash.

L'allemand HeidelbergCement, de son côté, a annoncé des cessions pour un montant compris entre 1 et 1,5 milliard d'euros. "Nous pensons à certains actifs périphériques d'Italcementi mais aussi à des pays comme l'Ukraine, le Kazakhstan, les produits préfabriqués béton en Scandinavie, la Mauritanie, la Gambie, la Thaïlande, l'Egypte et le Congo", détaille Oddo BHF.

Enfin, le franco-suisse LafargeHolcim a prévu 2 milliards de francs suisses de cessions d'actifs. Selon le bureau d'études, il pourrait se désengager de pays comme le Liban, la Jordanie, la Zambie, le Zimbabwe, le Kenya, l'Equateur, l'Argentine ou encore la Malaisie compte tenu de la faible remontée de cash.

Oddo BHF a une recommandation Neutre sur LafargeHolcim, alors qu'il recommande l'achat de CRH et HeidelbergCement. Il estime que LafargeHolcim est bien valorisé après la baisse récente "même si l'objectif de croissance de l'Ebitda de 5% à périmètre et changes constants en 2018 pourrait ne pas être atteint."